Plus d'une semaine après l'inhumation de la star du « Coupé décalé », retour à la résidence de DJ Arafat et sur le lieu de l'accident mortel, des témoignages troublants sur des esprits agissant sur le lieu de l'accident


La mort de DJ Arafat est une perte pour beaucoup de personnes
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 10 sept. 2019
  • Visites: 3253
  • Commentaires: 0
Juste après l'inhumation de la star du « Coupé décalé », Houon Ange Didier dit Dj Arafat le samedi 31 août dernier, au cimetière municipal de Williamsville suivi de la profanation de sa tombe par des « chinois », nous avons fait le samedi 7 septembre 2019, des détours sur le lieu de l'accident et à la résidence du « Daishikan ». Un temps d'incursion qui a permis de s'imprégner de l'ambiance qui prévalait sur ces différents sites.

Il était exactement 16h20, lorsque nous arrivons à la cité groupement 4000, à Angré, où résidait le roi du «Coupé-décalé ». Le temps est glauque dans cette cité qui bouillonnait du bruit et autre tintamarre que produisaient le chanteur et sa ribambelle d'amis s'adonnaient. En nous rapprochant vers la résidence, notre regard est attiré par des corps habillés postés à des endroits stratégiques. Devant une des habitations, une dame nous informe que les visites sont interdites à toute personne étrangère pour des raisons sécuritaires. Puis de révéler qu'outre Carmen, la veuve, et Rafna, la fille de Dj Arafat, et quelques parents, la maisonnée s'est vidée de la maman de l'illustre disparu Tina Glamour. Ainsi que de ses enfants Mael, Ézéchiel et Lachoina qui ont regagné la France, après avoir été reçu et accompagné par le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, à l'aéroport Félix Houphouët-Boigny.

Après la résidence de DJ Arafat, un intermède sur le lieu où s'est produit l'accident permet de remarquer une présence des forces l'ordre. Des piétons et autres passants à bord de leurs véhicules ont le regard cristallisé par l'endroit du dramatique accident. Entre des temps de ralentissement et d'arrêt pour un recueillement, nous interrogeons certains passants. « Chaque fois que je passe ici, je me sens bizarre. Ce coin me laisse un mauvais souvenir. Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois que j'arrive ici, je sens un froid en moi. Je suis obligé de m'arrêter un moment avant de poursuivre mon chemin. L'esprit de Dj Arafat rode toujours ici », confie Marie-Ange Kouadio, une étudiante, fan de l'auteur du titre culte ‘'Jonathan''. Et Mme Blanche Épouse Touré de rév& (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Félix Houphouët-Boigny Hamed Bakayoko Houon Ange Didier DJ Arafat Tina Glamour Williamsville France accident



Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour

Magazine