Yopougon : Quelques heures après la proclamation des résultats, un admis au BAC et son frère étudiant se tuent dans un accident de moto


(Photo d'illustration)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 09 août 2019
  • Visites: 787
  • Commentaires: 0
En quelques heures seulement, une famille est passée par tous les états. A savoir des larmes de la joie, à celles du drame. Une famille qui perd en même temps deux de ses fils, alors qu'elle en était à la fête. Quel cruel coup du sort !

Des quelques informations en notre possession, on apprend, en effet, que bien avant le drame, le jeune N'gou Fernandez 19 ans, élève en classe de Terminale, candidat au Baccalauréat 2019, se rend dans son centre de composition. C'est bien le jour de proclamation des résultats tant attendus par de nombreux gosses des classes de Terminale.

Des heures durant, l'attente est difficile, pénible pour le jeune Fernandez. Puis dans l'après-midi, c'est la délivrance, quand son nom sur la liste des admis, est prononcé dans le micro par le jury. La joie est immense, indescriptible pour le jeune garçon qui rêvait tant d'avoir son diplôme, et dire adieu à la tenue kaki pour envisager ses perspectives d'avenir, avec le manteau d'étudiant dont il va se vêtir dans très peu de temps. Lui, l'heureux élu au fameux sésame parmi une pléthore de candidats dont certains pleurent toutes les larmes de la douleur de l'échec. Non, Fernandez ne connaît pas ça.

Ses parents informés du résultat de son succès, sont à la fête. Ils promettent des moments de réjouissances inoubliables à leur nouveau bachelier. Et on s'active à cet effet. Mais hélas, tout ce projet va s'écrouler en un rien de temps, comme un château de cartes aux fondations inexistantes.

De fait, dans la soirée, en attendant la fiesta, le jeune Fernandez, son attestation de réussite au Bac de la série A2 dans la poche, retrouve son frère aîné. Lui, c'est N'gou Frédéric 22 ans. Lui, a déjà goûté aux délices, au bonheur du succès du diplôme que vient d'obtenir son cadet. Vu que lui, est déjà étudiant.

Les deux, ce soir-là, enfourchent une moto et les voilà partis pour les premiers moments de la bombance. Sur la deux-roues dans cette nuit-là, ils partent de Yopougon, passent par la prison civile, la fameuse Maca et roulent en direction de N'dotré, à Abobo.

Mais alors qu'ils sont à hauteur de la « Cité Ado », un véhicule qui roule à vive allure, surgit dans leur dos. Et on ne sait comment, cette voiture percute en plein l'arrière de la moto des jeunes gens, qui sont alors violemment projetés au sol. Traînant les deux frères sur une vingtaine de mètres sur le bitum (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Abobo Yopougon Baccalauréat candidats



Educarriere sur Facebook

Magazine