Bingerville : Une unité de fabrication de produits pharmaceutiques attaquée, un blessé et d'importants documents administratifs emportés


Satisfaits plus tard de leur opération qui n'a rien d'anodin, les malfrats chargent leur important butin dans leur camion et quittent les lieux
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 19 juil. 2019
  • Visites: 550
  • Commentaires: 0
Située au quartier « Blachon » à Bingerville, une unité de fabrication de produits pharmaceutiques, notamment de médicaments, a essuyé une attaque à main armée. Un acte criminel loin d'avoir un caractère bien ordinaire, commis dans la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 juillet 2019.

Sur les faits, nos sources indiquent que cette nuit-là, nous sommes aux alentours de 2h du matin, quand deux hommes munis d'armes à feu, pénètrent, par escalade, dans les locaux de la société. Avançant à pas feutrés, ils surprennent les trois vigiles en charge de la sécurité des lieux.

Dans leur tentative de maîtriser ces gardiens, les deux gangsters font face à une résistance. Ce qui les conduit à user des moyens forts ; blessant ainsi un des agents de sécurité. Tous ces vigiles sont ensuite réduits à l'impuissance après avoir été ligotés.

Cela fait, les deux bandits pénètrent à l'intérieur même du bâtiment, où ils tiennent en respect les trois employés dormant sur place, et qu'ils tirent violemment de sommeil. Ceux-là aussi, sont comme les agents de sécurité, ligotés.

Ayant ainsi le contrôle de la situation, les deux malfaiteurs ouvrent le portail de la société à leurs quatre comparses attendant dehors, que le « terrain soit déblayé ». Ces derniers pénètrent, à leur tour, dans les locaux, à bord d'un camion.

Par la suite, à toutes les victimes auxquelles ils arrachent leurs téléphones-portables, celui qui semble être le meneur de la troupe, tient ce discours : « Nous ne sommes pas là pour vous. Nous sommes spécialement venus pour emporter des documents administratifs et numériques, relatifs au fonctionnement et à tout ce qui est lié à la vie de cette société ».

Cela fait, les gangsters pénètrent dans les bureaux qu'ils commencent tout de suite à fouiller. Et ils font effectivement main basse sur des documents administratifs numériques et physiques. Ils y ajoutent des unité (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Bingerville




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour