L'intelligence artificielle peut-elle aider à mettre fin aux fausses nouvelles?

  • Source: Sport-ivoire
  • Date: jeu. 13 juin 2019
  • Visites: 339
  • Commentaires: 0

L'intelligence artificielle est au coeur de l'actualité et des centres entiers lui étant dédiés poussent partout dans le monde. Les fausses informations ont déjà attisé la méfiance à l'égard des médias, de la politique et des institutions établies à travers le monde. Et si les nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle (IA) peuvent aggraver les choses, elles peuvent également être utilisées pour lutter contre la désinformation.

 

Vous voulez vous prendre la voix d'Obama ? Dans le passé, cela aurait peut-être nécessité d'imiter physiquement sa voix. Et même si vous étiez très bon, cela ne présenterait certainement pas un danger pour notre démocratie. Mais la technologie a changé cela. Vous pouvez maintenant facilement et avec précision faire dire n'importe quoi en prenant la voix de n'importe qui par le biais de l'IA. Utilisez simplement le service d'un programme en ligne pour enregistrer une phrase et écoutez ce que vous avez dit avec la voix d'une personne célèbre.

 

Des systèmes d'intelligence artificielle qui adaptent l'audio, les images et les vidéos pour faire dire aux gens des choses qu'ils n'ont pas dites et leurs faire faire des choses qu'ils n'ont jamais faites.

 

Ces technologies pourraient lancer une nouvelle ère de fausses nouvelles et de désinformation en ligne. Hany Farid, informaticien au Dartmouth College aux États-Unis, spécialisé dans la détection de fausses vidéos, a déclaré que la prolifération rapide de nouvelles techniques de manipulation avait conduit à une "course aux armements". Imaginez à quoi ressembleront les élections lorsque nous ne serons plus en mesure faire confiance à la vidéo et à l'audio... mais certains chercheurs se défendent et montrent que l'IA peut également être utilisée pour de bonnes choses.

 

"L'intelligence artificielle pose de nombreux problèmes éthiques", a déclaré Francesco Nucci, directeur de la recherche sur les applications chez Engineering Group, basé en Italie. "Mais parfois, cela peut aussi être la solution. Vous pouvez utiliser l'IA de manière contraire à l'éthique, par exemple pour créer et diffuser des fausses informations, mais vous pouvez également vous en servir pour faire du bien, par exemple, pour lutter contre la désinformation."

 

Mais pour détecter de fausses informations, il ne suffit pas seulement de trouver des affirmations fausses, mais également d'analyser un nombre considérable de schémas de partage sur les réseaux sociaux, déclare Michael Bronstein, professeur à l'Université de Lugano en Suisse et à l'Imperial College London, au Royaume-Uni. Il dirige un projet appelé GoodNews, qui utilise l'IA pour adopter une approche atypique de la détection de fausses informations.

 

Bien sûr, cela laisse une question plus importante : la technologie peut-elle vraiment résoudre le problème des fausses nouvelles ? Les deux chercheurs sont sceptiques, mais la technologie peut aider. Nucci souligne que le concept de fausses nouvelles est contesté et que les histoires ne sont souvent pas entièrement vraies, mais ne sont pas non plus totalement fausses, il faut donc chacun fasse attention au contenu qui se trouve sur les réseaux sociaux et il faut bien entendu vérifier les sources avant de se désinformer par erreur.




France Suisse États-Unis


Educarriere sur Facebook

Magazine