Recensement Economique des Entreprises Industrielles et Etablissements de Côte d'Ivoire (REEIE-CI)

  • Source: REEIE-CI
  • Date: mar. 11 juin 2019
  • Visites: 617
  • Commentaires: 0
Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d'Appui à la Gestion Economique et Financière (PAGEF), la Banque Africaine de Développement (BAD) a octroyé au Gouvernement ivoirien un prêt d'un montant de six millions cinq cent cinquante mille (6 550 000) unités de compte.

  

NOTE TECHNIQUE DU REEIE-CI

 

Projet

Recensement Economique des Entreprises Industrielles et Etablissements de Côte d’Ivoire (REEIE-CI)

Mode de financement et justification

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Gestion Economique et Financière (PAGEF), la Banque Africaine de Développement (BAD) a octroyé au Gouvernement ivoirien un prêt d’un montant de six millions cinq cent cinquante mille (6 550 000) unités de compte.

Le PAGEF qui vise à optimiser la mobilisation des ressources budgétaires et à renforcer le cadre de gestion de la dépense publique en vue de contribuer à la mise en œuvre efficiente du Plan National de Développement (PND) 2016-2020, a intégré dans ses activités, la réalisation d’un Recensement des entreprises industrielles de Côte d’Ivoire pour permettre au pays de disposer d’un Répertoire national des entreprises industrielles afin de mesurer aisément la contribution de ces dernières à l’économie nationale.

C’est donc par la BAD à travers le PAGEF que le Recensement économique des entreprises industrielles et établissements de Côte d’Ivoire (REEIE-CI) est financé à hauteur d’un milliard soixante-six millions quatre cent cinquante-cinq mille (1 066 455 000) francs CFA.

Contexte

Le changement de l’année de base des comptes nationaux et la migration de ceux-ci vers le SCN 2008 qui sont en

cours de réalisation en Côte d’Ivoire, nécessitent d’importantes données structurelles.

Par ailleurs, les entreprises industrielles sont d’importants pourvoyeurs d’emplois et un moteur de la croissance économique. Le suivi régulier des informations statistiques les concernant s’avère donc indispensable.

En outre, l’engagement du pays dans les programmes économiques et financiers avec les partenaires au développement ainsi que la politique de transformation structurelle de l’économie ivoirienne menée par le Gouvernement nécessitent des outils de suivi-évaluation de qualité. La production de tels instruments statistiques notamment dans le secteur industriel, nécessite la mise en place d’un véritable répertoire d’entreprises industrielles comme base de sondage pour le calcul desdits instruments.

Objectifs

L'objectif général du REEIE-CI est de permettre à l’Etat de Côte d’Ivoire de disposer d’un Répertoire national des entreprises industrielles et de leurs établissements géo référencés afin de mesurer aisément leur contribution à l’économie nationale.

Spécifiquement, il s’agit de :

  • connaître l’effectif global des entreprises industrielles et leurs établissements, leur taille, leur localisation et répartition spatiale;
  • fournir des données économiques et financières qui permettront d'établir des indicateurs économiques sur lesquels s'appuieront les planificateurs au moment de l'élaboration des plans et des stratégies de développement ;
  • produire un Répertoire statistique national des entreprises industrielles de Côte d’Ivoire (Secteur d’activités, nombre d’emplois, contact, origine des capitaux, volume d’activités…) qui servira de base de sondage des enquêtes auprès des entreprises ;
  • fournir des données structurelles fiables pour les travaux de changement de l’année de base des Comptes nationaux et la migration de ceux-ci vers le nouveau Système de Comptabilité Nationale (SCN) 2008.

Durée

09 mois pour la réalisation des travaux. La collecte des données se fera une période de trois (03) mois et débutera effectivement en Mai 2019 après les travaux préparatoires dont l’enquête pilote en Novembre- Décembre 2018.