Mouvements politiques pro-RHDP à l'UDPCI : « ce sont des loups solitaires qui disparaîtront » (Porte-parole)

  • Source: APA
  • Date: dim. 26 mai 2019
  • Visites: 597
  • Commentaires: 0
Les promoteurs des mouvements politiques dénommés « 2020, RHDP d'abord » et « Tonkpi RHDP 2020», deux organisations politiques créées récemment au sein du l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI, allié au pouvoir) en faveur du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix ( RHDP, alliance au pouvoir) sont des « loups solitaires qui disparaîtront le temps d'une fleur de pluie», a soutenu Mamadou Dély, le premier secrétaire général adjoint et porte-parole de l'UDPCI dans un entretien transmis samedi à APA.

Vendredi, un mouvement politique dénommé « 2020, RHDP d'abord » a été créé au sein de l'UDPCI pour « conscientiser l'ensemble des militants du RHDP à consolider les acquis du parti, à bâtir dans la durée le parti des Houphouëtistes ».

Ce mouvement a été initié par Yao Kouadio , un vice-président de l'UDPCI et plusieurs autres cadres de cette formation politique. Un premier mouvement politique pro-RHDP baptisé « Tonkpi RHDP 2020» porté par l'ancien ministre Albert Flindé, a vu le jour au paravant au sein de l'UDPCI avec ce même objectif.

Ces deux mouvements soupçonnent notamment le président de leur parti, Albert Mabri Toikeusse, de ne pas promouvoir assez le RHDP dont il est pourtant le deuxième vice-président.

«L'UDPCI n'admet pas la création des mouvements en son sein. Si vous écoutez bien ces individus qui s'exhibent, en fond de toile, c'est une question de pitance. Ce sont des personnes qui se disent frustrées parce qu'elles n'auraient pas des positionnements au sein du pouvoir. Et ils croient que la faute revient au président de leur parti, Albert Toikeusse Mabri... Ce sont des loups solitaires qui disparaîtront le temps d'une fleur de pluie dès qu'ils auront eu quelque chose à se mettre sous la dent», a affirmé M. Dély dans cet entretien, estimant que « c'est une manœuvre éhontée de rechercher sa pitance ».

« Nous sommes au RHDP de bonne foi. Mabri est au RHDP de bonne foi. Est-ce le fait que nous continuons d'implanter notre parti qui doit faire dire à ces gens-là que nous ne sommes plus au RHDP ? Pourquoi veut-on que nous tombions dans l'attentisme et le mutisme ? Mabri ne va pas aller à une alliance de façon individuelle. Il y va avec une force. Sa force, c'est sa base, ses militants », a-t-il expliqué.

Poursuivant, le porte-parole de l'UDPCI a soutenu que le RHDP est « en construction, ce n'est pas encore un acquis». De son avis, il faut continuer à rassembler et non diviser, c'est ce qui préoccupe, le président (...)

Lire la suite sur APA


Mabri Toikeusse Toikeusse Mabri RHDP Houphouëtiste Rassemblement Côte d'Ivoire