CMU : signature de conventions entre la profession pharmaceutique et la Nouvelle pharmacie de santé publique

  • Source: APA
  • Date: mar. 21 mai 2019
  • Visites: 657
  • Commentaires: 0
La Nouvelle pharmacie de la santé publique de Côte d'Ivoire (NPSP) et la profession pharmaceutique ont signé lundi à Abidjan deux conventions dans le cadre de la Couverture maladie universelle (CMU) en vue de la disponibilité géographique et l'accessibilité financière des médicaments dans les établissements publics, parapublics et dans les officines privées de pharmacie.

Ces conventions qui interviennent dans le cadre de la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle constituent une étape devant aboutir à la généralisation de l'assurance maladie, en rendant disponibles les produits pharmaceutiques remboursables par la CMU dans les pharmacies privées.

La cérémonie de signature, s'est tenue sous l'égide du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, qui s'est félicité de cette « avancée majeure pour faciliter l'accès aux médicaments aux populations, particulièrement les plus démunies » grâce à ce partenariat innovant entre les acteurs du secteur pharmaceutique.  

Par ailleurs, il a rappelé que le prélèvement pour les cotisations démarre le 1er juillet prochain, quand le 1er octobre 2019, les ivoiriens qui seront assujettis à cette assurance pourront bénéficier des prestations de ladite assurance.   

Les documents paraphés sont notamment la Convention d'approvisionnement en produits de santé dans le cadre de la CMU et le Mémorandum d'entente sur le schéma opérationnel d'approvisionnement et de distribution des médicaments dans le cadre de cette CMU.

La convention d'approvisionnement en produits de santé, elle, définit les conditions et les modalités de partenariat entre la NPSP Côte d'Ivoire et la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique dans le cadre de la prise en charge globale médicale des adhérents de la CMU dans les officines privées de pharmacie.

Elle définit particulièrement les modalités d'approvisionnement des Grossistes privés pharmaceutiques (GPP), les acteurs en charge de la distribution auprès des officines privées de pharmacie, le règlement des prestations des GPP, le suivi-évaluation et les conditions de recouvrement. 

Quant au mémorandum d'entente sur le schéma opérationnel d'approvisionnement et de distribution des médicaments, il établit les modalités de partenariat entre la NPSP de Côte d'Ivoire, le Conseil national de l'ordre des pharmaciens  (CNOP-CI) et l'Union nationale des pharmaciens privés (UNPPCI).

L'un des volets fondamentaux de la prise en charge des usagers de la CMU est la disponibilité géographique et financière constante des médicaments essentiels de qualité, sûrs et  efficaces. Dans l'optique de la généralisation de la CMU, intervient notamment cette stratégie pour rendre disponibles les produits de santé dans tout le pays à destination des adhérents. 

Les différents signataires sont le professeur Yapi Ange-Désiré pour la Nouvelle pharmacie de la santé publique, Diawara Ibrahim pour la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique, Arounan Diarra pour le Conseil national de l'Ordre des pharmaciens de Côte d'Ivoire et Ouattara Kanigui pour l'UNPPCI.

Le mémorandum d'entente entre la Nouvelle PSP Côte d'Ivoire, le Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens de Côte d'Ivoire (CNOP-CI) et l'Union Nationale des Pharmaciens Privés de Côte d'Ivoire (UNPPCI) « permettra la mise à disposition aux assurés CMU de bénéficier de médicaments efficaces, de qualité, moins chers et au même prix dans les pharmacies des hôpitaux et les pharmacies privées sur toute l'étendue du territoire ivoirien », a déclaré professeur Yapi Ange-Désiré, Directeur général de la NPSP.

C'est dans cet objectif que les parties ont collaboré efficacement à la mise en œuvre du schéma opérationnel d'approvisionnement et de distribution des médicaments dans le cadre de la CMU.  Dans ce schéma, la Nouvelle PSP Côte d'Ivoire, compte tenu de son statut particulier assure de manière exclusive l'achat des médicaments moins chers et les distribue dans le circuit public.

En ce qui concerne le circuit privé, la distribution sera assurée par les quatre distributeurs pharmaceutiques privés et la dispensation par les pharmaciens privés.

Arounan Diarra du Conseil national de l'Ordre des pharmaciens de Côte d'Ivoire (CNOP) a  soutenu que la signature de ces conventions «témoigne de la ferme volonté des pharmaciens d'accompagner le gouvernement » dans ce projet.

La Couverture maladie universelle (CMU) est un système national obligatoire contre le risque maladie. Elle vise à garantir l'accès à moindre (...)

Lire la suite sur APA


Amadou Gon Coulibaly Ouattara Côte d'Ivoire Abidjan gouvernement Couverture maladie universelle CMU



Educarriere sur Facebook

Magazine