Kokumbo : Un jeune tué, la gendarmerie saccagée et brûlée, la mairie et la sous-préfecture vandalisées


La sous-préfecture de Kokumbo a été vandalisée par des populations en colère (Ph d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 20 mai 2019
  • Visites: 1280
  • Commentaires: 0
La ville de Kokumbo, dans le département de Toumodi (la Région des Lacs), est secouée, depuis le dimanche 19 mai 2019, par des troubles suite à la mort d'un jeune baoulé et l'arrestation d'un Malinké, survenues lors de la descente de la gendarmerie dans un fumoir.

La ville de Kokumbo ressemble actuellement à un champ de bataille. La gendarmerie a été saccagée et brûlée, le dimanche 19 mai 2019, la sous-préfecture et la mairie ont, à leur tour, été vandalisées, ce lundi 20 mai 2019, par des jeunes en furie. Les commerces n'ont pas été épargnés. Toute chose qui a failli dégénérer en affrontement entre populations autochtones et les commerçants, majoritairement des allochtones.

Ces troubles surviennent à la suite de la mort d'un jeune baoulé et l'arrestation d'un Malinké, lors de la descente de la gendarmerie dans un fumoir. Selon nos sources, la gendarmerie de Kokumbo a fait une descente punitive dans un fumoir de la ville. Malheureusement, au cours de cette opération, un jeune baoulé a trouvé la mort. En outre, un Malinké pris sur le théâtre des opérations a (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Mali