Grève au primaire et secondaire : Pacôme Attaby (Porte parole de la Cosefci) : « Nous sommes en train de mobiliser nos bases »
« La grève aura bel et bien lieu mardi »


Les enseignants sont déterminés à observer cet arrêt de travail, selon Pacôme Attaby
  • Source: linfodrome.com
  • Date: dim. 12 mai 2019
  • Visites: 1827
  • Commentaires: 0
La Coalition du secteur éducation/formation de Côte d'Ivoire (Cosefci) maintient son mot d'ordre de grève à compter du mardi 14 mai 2019. Au cours d'une conversation téléphonique, ce dimanche 12 mai, Pacôme Attaby, porte-parole de cette organisation syndicale a confié à Linfodrome la détermination des enseignants du primaire et du secondaire à observer cet arrêt de travail.

«Nous sommes en train de mobiliser nos bases. J'étais à Bouaké et Yamoussoukro, ce week-end. La grève aura bel et bien lieu ce mardi», a-t-il indiqué. Pour lui, il n'est pas question de faire machine arrière. «Ils nous ont amené le fameux médiateur avec son même discours: «le Premier ministre va vous recevoir, etc. On a dit non, ça suffit! On ne peut pas continuer de ruser avec nous. Nous ne sommes pas des enfants. Il faut regler les problèmes des enseignants un point c'est tout», a-t-il martelé.

Pour Pacôme Attaby, le gouvernement ne fait pas le moindre geste qui prouve qu'il a l'intention de trouver une solution à leurs revendications. «Ils veulent gagner du temps, nous prendre par le sentiment et puis aller à la fin de l'année. Nous ne (...)

Lire la suite sur linfodrome.com


Pacôme Attaby Cosefci Côte d'Ivoire Bouaké Yamoussoukro gouvernement