Insertion des jeunes et financement de projets : La BAD octroie 1, 8 Milliard au gouvernement ivoirien

  • Source: Ministère
  • Date: mar. 07 mai 2019
  • Visites: 768
  • Commentaires: 0

Il y a de l’espoir à l’horizon pour la jeunesse ivoirienne. Dans le cadre la mise en œuvre du Programme social du gouvernement en son axe 4 relatif à l’autonomisation des jeunes, la Banque Africaine de développement vient de mettre à la disposition du gouvernement de Côte d’Ivoire 1, 8 Milliards F. Cette somme qui constitue la première phase de l’appui de la BAD tel qu’annoncée par le président de cette banque panafricaine, Dr Akinwumi Adesina, au sortie d’une rencontre avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, il y a quelques mois, vient donc pour accélérer le processus d’insertion des jeunes.

Pour identifier les secteurs d’activités à financer et obtenir un accord sur la clé de répartition de cette ressource au niveau des composantes du Psgouv, une mission de la BAD séjourne depuis quelques jours à Abidjan. Cette mission qui va durer 10 jours est conduite par Monsieur Robert Eguida, chargé de programme principal pour la Côte d’Ivoire.

Cette délégation a été reçue lundi 6 Mai par le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mamadou Touré. 

« Nous sommes en mission de 10 jours pour accompagner le gouvernement dans le cadre du Psgouv. Nous voulons faire avancer le développement de la Côte d’Ivoire à travers l’amélioration de l’employabilité des jeunes », a fait savoir le chef de mission, Robert Eguida assurant que son institution mettra tout en œuvre pour que l’impact de ce programme soit visible.
Il a annoncé aussi que la Bad prépare toujours dans le cadre du PSGouv, un projet multisectoriel de 70milliards.

Au cours de son intervention, le Ministre Mamadou Touré a présenté le Programme Social du Gouvernement (PSGouv) dans ses différentes composantes notamment le Programme de mise en stage, le programme de développement des compétences, l’auto emploi ou entrepreneuriat et les THIMO et les objectifs à atteindre d’ici 2020.

Des sujets tels que l’allocation budgétaire pour l’unité de coordination du projet, la prise en compte d’un quota de 30 à 40% de jeunes filles dans les projets, le maillage territorial cohérent prenant en compte les potentialités économiques de chaque région et s’appuyant sur les antennes de l’agence emploi jeunes, les plateformes de service et les comités locaux qui seront mis en place avec l’appui de l’UVICOCI et le ciblage très large pour une participation inclusive de tous les jeunes ont meublé les échanges. Mamadou Touré a indiqué qu’il reste convaincu que cet appui va contribuer à l’insertion des jeunes.

Pour cette mission, la délégation de la BAD aura des séances de travail avec l’Agence emploi jeunes, le Bureau de coordination et de programme emploi (BCP-Emploi).




Offres d'emploi du jour

Magazine

Educarriere sur Facebook