Côte d'Ivoire : lancement officiel du mouvement politique PDCI Renaissance

  • Source: APA
  • Date: dim. 23 déc. 2018
  • Visites: 3570
  • Commentaires: 0
Pdci renaissance, un mouvement politique ivoirien, qui refuse la rupture entre le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci, ex-allié au pouvoir), et les personnes morales ou physiques qui partagent les valeurs de l'houphouetisme, a été lancé dimanche dans un hôtel à Abidjan.

« Nous sommes et demeurons Pdci, nous refusons tout aussi fermement  la rupture entre le Pdci et les autres membres de la grande famille des  houphouetistes », a dit le vice-président ivoirien Daniel Kablan  Duncan, disant « non à la rupture », devant des milliers de partisans. 

Sur  des t-shirts arborés par des partisans venus de divers horizons du pays, l'on pouvait lire «  Je suis Pdci, je dis non à la rupture ».  Selon M. Duncan, « il est primordial de revenir au fondement même » du  Pdci qui a permis de bâtir la Côte d'Ivoire et sa prospérité. 

Pdci  Renaissance dit « non à la rupture mais oui au dialogue » pour une « retrouvaille entre les enfants de Félix Houphouët-Boigny », a-t-il  expliqué, soutenant que le développement du pays sera « mieux assuré  toutes les fois que les Ivoiriens revêtent et conservent l'houphouëtisme  au centre des préoccupations politiques, économiques et sociales ».  

Ce  mouvement se veut « un creuset pour l'unité et le rassemblement de  toutes celles et de tous ceux qui se réclament de la philosophie  fédératrice du père fondateur, Félix Houphouët-Boigny », afin d'impulser  davantage le développement de la Côte d'Ivoire, a-t-il poursuivi. 

Pour  lui, « la place du Pdci doit être et devra toujours être avec les  héritiers d'Houphouët-Boigny ». C'est pourquoi il faut « une  réorganisation claire de la gouvernance du Pdci », qui envisage de créer  une plateforme avec d'autres formations dont le parti de l'ex-président  Laurent Gbagbo.  

« Il est légitime pour le  Pdci de vouloir s'associer à d'autres groupements politiques pour  affronter les défis de développement de la Côte d'Ivoire, mais ne  croyons pas que nous pouvons le faire à travers des plateformes  politiques autres, sans au préalable d'alliance politique naturelle des  enfants d'Houphouët-Boigny sinon nous prenons le risque de jouer  dangereusement avec le destin de notre pays», a-t-il estimé. 

M.  Duncan a appelé à « des négociations entre le Pdci et les autres partis  houphouëtistes afin d'examiner et régler sans trop tarder toutes les  divergences, tous les conflits existants et renforcer ainsi la cohésion  des filles et des fils d'Houphouët-Boigny, au détriment de toute autre  considération ».  

« A (...)

Lire la suite sur APA


Félix Houphouët-Boigny Laurent Gbagbo Duncan Pdci Côte d'Ivoire Abidjan développement formation Ivoirien




Educarriere sur Facebook

Offres d'emploi du jour