Refus de dédouanement des marchandises : Une centaine de camions abandonnés à Noé

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 20 nov. 2018
  • Visites: 892
  • Commentaires: 0
Les activités du Bureau frontière des Douanes ivoiriennes de Noé tournent au ralenti.

Une note d'information de cette régie financière dont L'inter a reçu copie hier, dimanche 18 novembre 2018, mentionne qu'au 14 novembre 2018, une centaine de camions dont les propriétaires de marchandises refusent de se conformer à la réglementation douanière ont été abandonnés à ce poste frontière, le long de la voie. « Les commerçants refusent de se conformer au mode d’évaluation prévu par la réglementation en vigueur, c’est-à-dire la Valeur transactionnelle pour le dédouanement de leurs marchandises. Contestant l’autorité des services des Douanes, ils abandonnent leurs véhicules le long du bitume, ce qui risque de créer un blocage définitif des activités », mentionne la note d'information. Depuis la fin de la crise post-électorale et en raison du manque d'infrastructures dans les Bureaux frontières, faut-il le noter, l'administration des Douanes ivoiriennes avait accordé une évaluation au forfait, selon la taille des véhicules et la nature des marchandises, aux opérateurs économiques passant par les Bureaux frontières.

A relire: Fraude sur le dédouanement : Le Dg des Douanes convoque des propriétaires de véhicules

Profitant de cette situation inhabituelle, certains commerçants privilégiaient désormais le Bureau de Noé pour le dédouanement de leurs marchandises au détriment du Port autonome d'Abidjan (Paa), dont les tarifs pratiqués sont jugés trop élevés. Ce qui, de l'avis de l'administration, impactait négativement les recettes douanières et créait une situation de deux poids, deux mesures au détriment des importateurs passant par le Por (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook