Après le décès de Sangaré : Gbagbo envoie un message à Affi N'guessan

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 07 nov. 2018
  • Visites: 3032
  • Commentaires: 1
Dans une interview accordée à notre rédaction, peu avant le dernier congrès du Front populaire ivoirien( Fpi), en Juillet 2018, Affi N'guessan accusait ses adversaires du camp Sangaré de jouer sur le silence de Laurent Gbagbo pour entretenir la partition du parti.

" Il y a eu beaucoup de choses que son attitude ou son absence de réaction a laissé penser sans que cela soit vrai. Nous sommes dans ce contexte où le président Gbagbo ne parle pas, pas parce qu’il est d’accord, mais pour d’autres raisons", soutenait le président légal du Fpi. Affi N'guessan avait qualifié le fait que le camp Sangaré surfe sur le silence de Gbagbo pour tenir en laisse nombre de militants du Fpi, de "manipulation". "Ils jouent sur son image pour maintenir dans leurs rangs tous ceux qui ont une affection pour le président Gbagbo et qui sont prêts à tout chaque fois que l’on brandit son nom", s'est convaincu le président légal du Fpi.

A relire: Fpi : Voici la déclaration d’Affi N’guessan suite au décès de Sangaré Abou Drahamane, son hommage au « gardien du temple »

La toute dernière sortie médiatique de Gbagbo pourrait ou devrait l'amener à revoir sa position. De fait, le leader historique de ce parti socialiste a saisi l'occasion du décès d'Abou Drahamane Sangaré, survenu le samedi 3 novembre 2018, pour se prononcer indirectement sur les brouilles au sein de son parti. Prétextant un hommage à l'illustre   disparu, Gbagbo a clairement envoyé un message à Affi, lui qui se réclame président du Fpi, tout en taxant les animateurs du camp Sangaré de frondeurs. Il a, en effet, parsemé son récit de phrases au contenu sans équivoque." De la palmeraie de Dabou en 1988 au congrès de Moossou, tu es resté le gardien fidèle de notre instrument de lutte: le Fpi", écrit l'ex-chef de l'Etat. Tout est dit dans cet énoncé. Gbagbo laisse entendre qu'il a donné son onction pour le congrès de Moossou. Or, parlant de ce congrès dans l'interview évoquée plus haut, Affi soutenait que "cette rencontre ne peut être considérée légalement comme un congrès". Mieux, Gbagbo reconnaît en Sangaré, celui qui est "resté le gardien fidèle" de leur "instrument de lutte: le Fpi". Il reprend à son compte le qualificatif affectif de "gardien d (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook