Maquis et boîtes de nuit interdits au moins de 18 ans à Tiassalé, au Nord d'Abidjan (Maire)

  • Source: APA
  • Date: vend. 02 nov. 2018
  • Visites: 902
  • Commentaires: 0
Les maquis et boîtes de nuit seront bientôt interdits aux mineurs de moins de 18 ans à Tiassalé, une localité située à 120 kilomètres au Nord d'Abidjan, a appris APA vendredi sur place dans la capitale économique ivoirienne.

« Pendant la campagne électorale, j'ai clairement dit aux populations que s'ils me plaçaient à la tête de la commune, plus aucun mineur de moins de 18 ans ne mettrait les pieds dans une boîte de nuit ou dans un maquis pour s'enivrer jusqu'à l'ivresse. J'ai été élu malgré ce discours qui a inquiété plus d'un. Je tiendrai mon engagement. Je ferai appliquer rigoureusement cette loi», a écrit le nouveau maire de Tiassalé, le journaliste ivoirien, Antoine Tiémoko Assalé sur son compte officiel facebook.

«Il y a bien une loi en Côte d'Ivoire comme dans tous les pays sérieux qui interdit la vente de boissons alcoolisées, d'un certain groupe, aux mineurs de moins de 18 ans. Il s'agit de la loi N° 64-293 du 1er août 1964 portant code des débits de boisson et de la protection des mineurs contre l'alcoolisme. Je n'ai donc rien inventé», explique le célèbre journaliste.

Selon lui, l'application de cette loi, est « le minimum » qu'un maire puisse faire pour protéger les mineurs de sa commune contre les « ravages» de l'alcool et de la drogue. Poursuivant, M. Assalé a précisé que tout mineur de moins de 18 ans de sa commune qui se retrouvera dans les rues « à une certaine heure » de la nuit sans motifs valables, sera « systématiquement raflé ».

« Faisons bien déjà ce qui ne coûte pas de l'argent, avant de nous plaindre de l'absence de l'argent (...)

Lire la suite sur APA



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook