Ezaley, maire sortant de Bassam, « interpellé à la préfecture de police » d'Abidjan

  • Source: APA
  • Date: mar. 30 oct. 2018
  • Visites: 886
  • Commentaires: 0
Le maire sortant de Grand-Bassam, Georges Ezaley, candidat du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) à l'élection municipale du 13 octobre dernier dans cette commune, a été « interpellé à la préfecture de police » d'Abidjan, a annoncé mardi Mme Djénébou Diomandé, responsable de communication du parti.

« Tous les militants ici présents, nous allons converger à la préfecture de police pour aller savoir pourquoi on a interpellé notre candidat et qu' ils nous le redonnent afin qu'on vienne avec lui au Pdci », a dit Mme Djénébou Diomandé, face à la presse, au siège du Pdci.

Cette interpellation intervient après les élections municipales et régionales couplées du 13 octobre 2018. À Grand-Bassam, des partisans de M. Ezaley manifestent dans la ville depuis l’annonce des résultats donnant la victoire à son principal rival, Jean-Louis Moulot.

« Ce que nous constatons, jusqu'à présent, c’est nos militants qui sont toujours interpellés à la police, ce ne sont pas les seuls qui font des recours et des réclamations », a -t-elle lancé, rappelant que « c’est ce qui a été fait pour M. Vremen, candidat du Pdci dans la Région du Gontougou (Est)» (...)

Lire la suite sur APA



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook