Contestations des résultats des municipales et régionales 2018: Plus de 100 dossiers transmis à la Cour suprême, voici les motifs de plaintes évoqués

  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 26 oct. 2018
  • Visites: 697
  • Commentaires: 0

Fini le mercredi 24 octobre 2018, du délai de contestation pour les résultats proclamés des élections locales du 13 octobre dernier. Selon une source bien renseignée, la Commission électorale indépendante a transmis à la chambre administrative de la Cour suprême plus de 100 dossiers. Les motifs de plainte porteraient sur de supposées connivences entre des présidents de bureaux de vote et certains candidats, des procès-verbaux falsifiés, des cas de bourrage d'urnes, l'opacité du processus électoral dans des bureaux, ou encore les suspicions de fraude dénoncées, pour certaines, avant l'ouverture du scrutin. Sans parler de la violence qui a entouré l'élection le jour du vote et les heures qui ont suivi, dans certaines circonscriptions.

La structure en charge des élections, n'étant pas compétente pour se prononcer sur la re (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook