SOLIBRA offre un espace d'expression aux jeunes agripreneurs

  • Source: EDC
  • Date: vend. 28 sept. 2018
  • Visites: 510
  • Commentaires: 0

Le défi de l’industrialisation que le secteur privé ivoirien et les autorités gouvernementales ont entreprise de relever à travers la CGECI Academy 2018, reste entier. Le Professeur Jaume LLOPIS, Maître de conférences en Management et Stratégies à IESE Business School qui a animé la conférence inaugurale de l’édition 2018 de la CGECI ACADEMY le 25 septembre a souligné que l’entreprenariat des jeunes est un pilier important du développement industriel dans un pays. En Côte d’Ivoire, les jenes foisonnent d’idées et ont besoin d’être guidés, encouragés pour être les champions de la Côte d’Ivoire de demain.

SOLIBRA qui est un acteur majeur du tissu industriel ivoirien depuis 1955, avec 5 usines et plus de 100 000 emplois directs et indirects, l’a compris. C’est pourquoi, l’entreprise a estimé qu’une participation des 3 finalistes ayant concouru pour le Prix Pierre Castel, leur permettrait d’être visibles auprès de la communauté des affaires et de tisser des relations et des partenariats pour faire décoller leurs entreprises.

C’est ainsi que les visiteurs de la CGECI Academy ont découvert : Mme Kouyaté Elmine, fondatrice de Axxiom, spécialisée dans la production et la commercialisation de champignons comestibles (pleurote), M. Gninlnagnon Koné fondateur de New Rice, M. Daniel Oulai co-fondateur de Grainothèque, vainqueur du prix Pierre Castel.

Ces jeunes déterminés ont pu faire des rencontres, et même pour certains faire de la vente de produit. Le vainqueur du Prix Pierre Castel, co-fondateur de Grainothèque dont l’ingéniosité dépasse l’entendement de bien de personnes, a à nouveau expliqué son modèle économique et partagé sa vision et ses valeurs.

 

SOLIBRA s’est dit satisfait de sa participation à cette édition de CGECI ACADEMY. Entreprise membre de l’UGECI (Union des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire), SOLIBRA a ainsi marqué sa volonté de participer à l’éveil de l’esprit entrepreneurial des ivoiriens particulièrement dans l’agro-industrie qui reste le pilier de la croissance durable du pays.




Educarriere sur Facebook