Adzopé / Pour une affaire de plantation : Il tabasse son oncle à sang et lui casse des dents

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 12 sept. 2018
  • Visites: 848
  • Commentaires: 0
Ayénon Amin Paterne, alias Amin Boni Emmanuel, est le genre de fils qui fait la honte de la famille. Au mépris des règles élémentaires de respect des aînés, l'homme, considéré comme un égaré, n'a pas manqué de boxer Allatin Allatin Augustin qui, pourtant, est le frère de son père et donc son oncle. La scène ubuesque se passe à Moapé, village de la sous-préfecture d'Adzopé.

A en croire nos sources, la rivalité débouchant sur des pugilats entre l'oncle et le neveu tourne autour d'une vieille plantation de café, créée en 1983, avant sa mort, par Allatin Benjamin. Le défunt est respectivement le grand-père du neveu et le père de l'oncle. Chacun des deux revendique la propriété de cette terre. Ce qui va aboutir en 2012, à une scène de violence. Il revient qu'à cette époque, Ayénon Paterne qui n'accepte pas la présence de son oncle dans la plantation, se rue sur lui et le tabasse copieusement.

A relire: Yopougon : Un gendarme tabassé se réfugie dans une mosquée; Des barricades dressées, des tirs entendus

Quatre ans plus tard, soit en 2016, il récidive au même endroit. Une fois de plus, il en fait voir de toutes les couleurs au frère de son papa, qu'il malmène physiquement ; l'abandonnant dans un état lamentable. Non sans lui confisquer son fusil de chasse et sa machette. Mais le pauvre vieux, Allatin Augustin, n'est pas au bout de ses peines. Son curieux neveu n'en a pas fini d'en faire son souffre-douleur. Et cela arrive le vendredi 10 Août 2018, à 9h.

Ce jour-là, poursuivent nos sources, Ayénon Amin Paterne part très tôt du village, et se rend directement à la plantation litigieuse, distante de 6 Km de la bourgade. Il y a aménagé un espace lui servant à fabriquer du charbon de bois qu'il vend. Une fois de plus, son vieil oncle a le malheur de (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook