Protestation des habitants d'Adjamé-Village : Pourquoi les villageois et les forces de l'ordre se sont affrontés


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 08 sept. 2018
  • Visites: 1334
  • Commentaires: 0
C'était une chaude ambiance, le vendredi 07 septembre 2018 à Adjamé-village dans la ville d'Abidjan. Les riverains du village Ébrié ont pris d'assaut les différents rues dudit village pour protester à la démolition de leurs habitations au profit de la construction du quatrième pont.

Visages poudrés mêlés à l’huile de palme et foulard blanc autour de la tête, jeunes et vieillards ont dansé aux sons des chants ethniques pour crier leur ral-bol. Mais cette protestation des villageois d’Adjamé n’a pas été du goût des forces de l’ordre qui ont riposté pour faire reculer ces riverains. Mais d'où est venue l'affrontement entre les deux parties qui a conduit au jets de gaz lacrymogène? 

Répondant devant la chefferie dudit village le commissaire du district, Alain Kouassi a donné les raisons de son intervention face à cette protestation. « Nous sommes des hommes de lois désormais, faites une autorisation. Lorsque nous voyons des personnes regroupées et qui dansent sur une voie, nous leur demandons une autorisation » a-indiqué le commissaire du district. Avant d’ajouter que sans autorisation, il est toujours demandé aux manifestants de quitter les lieux avant l'emploi de la force.

A l’en croire, une manifestation officielle, est celle qui est faite avec autorisation. Elle est toujours accompagnée par les forces de l’ordre qui sont censés veiller au bon déroulement et (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook