FESCI : Le SG Assi Fulgence et son bureau accueillent dans la joie des étudiants libérés de prison
Assi Fulgence Assi (SG FESCI) : « Je sais combien de fois vous avez souffert »


Le SG de la Fesci, Assi Fulgence Assi (2ème à partir de la droite), a reçu 3 membres de son organisation libérés de prison à la faveur de la grâce présidentielle
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 17 août 2018
  • Visites: 734
  • Commentaires: 0
La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (FESCI) a réservé, le jeudi 16 août 2018, à l'Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, un accueil chaleureux à ses membres arrêtés lors de la crise postélectorale et récemment libérés à la faveur de la grâce présidentielle.

Chants, danses et autres ont accueilli, le jeudi 16 août 2018, au campus de Cocody, les étudiants membres de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), arrêtés lors de la crise postélectorale, puis libérés à la faveur de la grâce présidentielle. Ils sont exactement au nombre de 7, ces étudiants fescistes qui ont vécu les affres de la prison et qui hument désormais l’air de la liberté. Mais ce jeudi, 3 seulement ont rejoint leurs camarades de lutte sur le campus. Il s’agit de Deagoué Zigui Mars Aubin, arrêté le 6 avril 2012, Dago Wilfried arrêté le 2 décembre 2011 et Karamoko Valentin, arrêté le 13 décembre 2013.

« On a été heureux quand on a appris la mise en liberté de l’ensemble de nos camarades »

Ces 3 étudiants membres de la FESCI ont été accueillis par le secrétaire général de cette organisation estudiantine, Assi Fulgence Assi, et quelques membres, avant d’être reçus dans un bureau. « Akwaba à nos chers camarades. Nous avons souhaité que la presse soit là, juste pour dire que tout ce qu’on disait était réel et vrai. Je me rappelle que lors de nos déclarations, quand on disait qu’il y a un certain nombre de nos camarades en détention, les gens ne nous croyaient pas. C’est pour nous, l’occasion de montrer et de dire à nos camarades ici présents que notre démarche n’a pas été une démarche qui cherchait à tirer un intérêt particulier. Mais c’était pour dire à la presse que depuis longtemps, tout ce qu’on réclamait était une réalité. On a été heureux quand on a appris la mise en liberté de l’ensemble de nos camarades. », a dit d’entrée de jeu Assi Fulgence Assi.

Le SG de la FESCI a par la suite expliqué les circonstances dans lesquelles ses camarades de lutte ont été arrêtés. « C’est dans la dynamique de la lutte que nos camarades ont été interpellés… Nous autres, on a fait quelques jours en détention. On sait combien de fois c’est pénible. Vous qui avez subi les difficultés de ces années en prison, je sais combien de fois vous avez souffert. Je veux vous dire yako, au nom de tous les élèves et étudiants de Côte d’Ivoire. Vous n’avez rien fait…», a déclaré Assi Fulgence, avant d’ajouter que « C’est une fierté pour nous que ces camardes soient en liberté. Pour, moi, c’est pour qu’on puisse vous dire bonne arrivée et que vous êtes encore les bienvenus dans le milieu universitaire et scolaire. C’est votre milieu, c’est ce que vous savez faire, c’est l’engagement que vous donnez depuis votre arrivée à l’université. »

Une grande cérémonie bientôt organisée en hommage aux fescistes libérés de prison

Il a promis organiser, très prochainement, une grande cérémonie pour rendre hommage à ces étudiants. « Nous allons organiser une grande cérémonie pour laquelle nous allons mobiliser tous les élèves et étudiants de Côte d’Ivoire pour vous rendre hom (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook