X

Police universitaire : Des agents manifestent ; Le paiement de plusieurs mois d'arriérés de salaire exigé

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 15 août 2018
  • Visites: 870
  • Commentaires: 0
Ils étaient au moins une centaine d'éléments de la police universitaire à manifester, le lundi 14 août 2018, à la préfecture de région de Bouaké. En tenue de travail, ces agents, pour la plupart diplômés des grandes écoles et universités, réclament 5 ans d'arriérés de salaire, selon eux.

Durant plus d’une heure d’horloge, ils ont manifesté pacifiquement sans rien casser. « Nous sommes à la préfecture ce matin (ndlr, lundi) parce que, depuis le 4 juillet 2018, nous sommes entrés en grève et jusqu’à preuve du contraire, l’Etat de Côte d’Ivoire n’a toujours pas réagi, alors que l’Etat de Côte d’Ivoire, en nous recrutant, nous a fait la promesse de faire de nous des agents de l’Etat. Et jusque-là, rien n’est fait. Et donc, nous sommes venus aujourd’hui, à la préfecture, voir le préfet qui est le représentant du Président de la République de Côte d’Ivoire. Nous attendons des solutions de la part de notre président », a expliqué le porte-parole national de la police universitaire de Côte d’Ivoire, Diezon Kmonde Dezhat, avant d’ajouter: « Nous avons été recrutés en 2013, et depuis lors, tous les préavis de grève qui ont été émis, ont été étouffés de manière machiavélique. Depuis le 27 juin 2018, nous avons déposé un préavis, et nous sommes entrés en grève le 4 juillet. La semaine dernière, nous avons rencontré nos employeurs et ils fuient tous leurs responsabilités. Du coup, nous nous retournons vers l’Etat qui est notre père…. Nous réclamons notre statut, notre véritable statut parce que nous sommes censés être agents de l’Etat. Ensuite, nous réclamons le redressement de tous mauvais traitement qui a eu lieu depuis cinq ans jusqu’à aujourd’hui. Nous ne sommes pas payés, et nous en avons débattu avec notre employeur. Nous ne sommes (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook