Un cadre du PDCI « exclu du bureau politique » pour « violation graves de la discipline »

  • Source: APA
  • Date: vend. 06 juil. 2018
  • Visites: 1280
  • Commentaires: 0
Un cadre du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Jérôme Koffi N'guessan, a été « exclu du bureau politique » et de toute autre instance pour « violation graves de la discipline », selon un communiqué transmis jeudi soir à APA.

« M. N’Guessan Koffi Jérôme, administrateur civil, membre du Bureau politique du Pdci est exclu du Bureau politique et de toute autre instance du Pdci jusqu’au prochain congrès », indique le texte signé du vice-président Aoua dit Ngodihi Touré.

Cette sanction intervient après que M. N’Guessan a introduit auprès du secrétariat exécutif du Pdci le 28 juin 2018 un « exploit d’assignation aux fins d’annulation » de la séance du Bureau politique qui a décidé que le parti statue sur le parti unifié RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), regroupant les membres de la coalition au pouvoir, après l’élection présidentielle de 2020.

Cette action initiée par M. Jérôme Koffi N’Guessan contre le PDCI a entraîné la saisine du Conseil de Discipline et de l’Ordre du Bélier par le secrétariat exécutif au regard de « l’urgence et la gravité des faits », poursuit le communiqué.

Pour le Conseil de Discipline et de l’Ordre du Bélier du Pdci M. N’Guessan s’est « rendu coupable de violation graves de la discipline » de la formation politique car « aucune protestation n’a été émise jusqu’au sortir de cette assemblée » tenue le 17 juin 2018 en présence du chef du parti.

« Le prochain congrès ordinaire du Pdci statuera sur la suite à donner à cette cause (sanction à l’encontre de M. N’guessan Jérôme) », souligne le communiqué, qui mentionne que « la présente décision est exécutoire dès le vendredi 06 juillet 2018 ».

Des membres du Bureau politique sont favorables au parti unifié RHDP, tandis que d’autres ne le sont pas, ce qui crée manifestement deux tendances au sein de l’ex-parti unique.

Des cadres du PDCI qui souhaitent une adoption du parti unifié, ont mis sur pied un Mouvement dénommé « Sur les traces de Félix Houphouët-Boigny ».

Dans un communiqué, le PDCI a qualifié la déclaration de « nulle et de nul effet » et notifiant qu’il « ne permet pas et n’admet pas en son sein des courants formellement constitués ».

Pour le parti « le communiqué final du Bureau politique a été adopté à l’unanimité des mem (...)

Lire la suite sur APA



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook