X

Vols à main armée à moto : Des criminels arrêtés expliquent à la police comment ils opèrent à Abidjan
Kinda Issa alias diamantaire : « C'est nous qui avons abattu le comptable à la retraire devant la Sodemi »


De gauche à droite : Diabaté Lanciné alias Treich, Mandé Lassina alias Lass et Kinda Issa alias diamantaire tenant un pistolet
  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 04 mai 2018
  • Visites: 4704
  • Commentaires: 2
Le gang spécialisé dans les vols à main armée à moto qui a abattu un passager dans un taxi, le vendredi 12 janvier 2018, devant la Sodemi non loin de la RTI, à Cocody, a été démantelé. 3 de ces criminels qui avaient, le vendredi 6 octobre 2017, blessé à la mâchoire Sidibé Abdoulaye, à la gare de Bassam, à Treichville ont été présentés à la presse, le jeudi 3 mai 2018, dans les locaux de la police criminelle au Plateau.

L’un des gangs de bandits armés circulant à moto et agressant d’honnêtes citoyens a été présenté à la presse, le jeudi 3 mai 2018, dans les locaux de la police criminelle, au Plateau. Ils sont au nombre de 3. Le plus âgé, Kinda Issa, alias diamantaire (40 ans) de nationalité burkinabé réside à Anoumabo, dans la commune de Marcory. Diabaté Lanciné alias Treich, 34 ans, Ivoirien tient son surnom du diminutif de Treichville, la commune où il réside. Le plus jeune, Mandé Lassaina alias Lass, un autre Ivoirien de 27 ans, vient de la plus grande commune de Côte d’Ivoire : Yopougon.

Leurs ‘’faits d’arme’’ se comptent à la pelle, mais deux principalement ont marqué les esprits. C’est ce gang qui, le 6 octobre 2017, à la gare de Bassam à Treichville, a agressé et blessé par balle Sidibé Abdoulaye au niveau de la mâchoire avant de s’enfuir à moto, emportant le sac de leur victime contenant la somme de 18 320 000 francs cfa. Dans les locaux de la police criminelle Mandé Lassina dit Lass a expliqué l’agression de Sidibé Abdoulaye à la gare de Bassam à Treichville. « Il a retiré de l’argent au siège de l’Ecobank du Plateau. Nous l’avons suivi depuis le Plateau jusqu’à la gare de Bassam à Treichville. Lorsqu’il est descendu du taxi, j’ai chambré l’arme. J’étais trop proche de lui. Il a bondi sur moi parce qu’il voulait m’arracher l’arme. Pour ne pas tirer sur lui, j’ai tapé sur sa tête. Moi-même, je suis tombé, lorsque je me suis relevé, j’ai remarqué que le chargeur de l’arme est tombé », a-t-il dit avant de révéler selon lui ce que l’opération a rapporté. « C’est 11 millions et j’ai eu 1 500 000 francs dans le partage ».

Et comme l’appétit vient en mangeant, la bande criminelle a remis le couvert le vendredi 12 janvier 2018. Et là, c'est un honnête citoyen qui a perdu la vie dans la énième attaque des gangsters qui ont ouvert le feu dans un taxi compteur atteignant mortellement leur victime avant de fondre dans la nature à moto avec le sac de ce dernier, contenant la somme de 2 796 000 francs cfa. Cette fois, c’est Kinda Issa qui raconte. « Depuis Ecobank du Plateau, nous l’avons suivi jusqu’à la Sodemi (Cocody). Arrivé à un feu, nous sommes descendus. Il (parlant de son acolyte : ndlr) m’a dit, tu peux descendre et prendre. Je lui ai dit qu’il n’y a pas de problème, mais si c’est un peu difficile, viens à mon secours. Je suis descendu, j’ai pris côté chauffeur et j’ai demandé au chauffeur d’obéir aux ordres et d’éteindre le moteur, car ce n’est pas pour lui faire du mal. Il a éteint le moteur et je lui ai dit, donne-moi la clé, il a obéi. J’ai dit au passager qui était à côté de me donner le sac. Il refusait, j’ai insisté, il refusait toujours de donner le sac. C’est là, mon collègue Boby, qui est descendu de la moto, a tiré sur le gars, avant de prendre le sac. C’est dans la soirée que j’ai su que le gars est mort. Sinon, sur le champ, j’ai demandé à Bill, il m’a dit qu’il a tiré dans le bras du gars. Je lui ai demandé pourquoi il a fait ça ? Moi, j’avais du lacrymogène sur moi, je voulais me retourner pour pulvériser ça. En même temps, Bill a tiré. Moi-même, je n’étais pas d’accord avec lui. Quand on a pris l’argent, nous sommes partis à Marcory Anoumabo. On nous avait dit que dans le sac, il y avait 30 à 60 millions. Mais c’est arrivé &agrav (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook