X

Blolequin : Un charlatan viole une femme de 75 ans venue le consulter

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 26 avr. 2018
  • Visites: 2201
  • Commentaires: 0
Un fait à la fois renversant et choquant s'est produit dans la nuit du mercredi 18 avril 2018, à Ziglo, village de la sous préfecture de Zéaglo, dans le département de Blolequin. Une affaire de viol dont les acteurs sont B. Firmin, charlatan d'une quarantaine d'années, et sa victime présumée, dame D. Makoula, une vieille femme âgée de 75 ans.

Sur les faits, nos sources expliquent que depuis déjà un bon moment, Z. Marc, le fils de la septuagénaire, souffre d'un mal dont personne n'arrive à déterminer la nature. Ce qui fait qu'aucun soin, aussi bien de la médecine traditionnelle que de la médecine moderne, ne parvient à vaincre ce mal. Pendant ce temps, le pauvre garçon âgé de 35 ans, continue de souffrir terriblement dans sa chair.

Mais le mal du jeune homme a aussi des effets collatéraux sur son entourage. Notamment, sa mère D. Makoula dont il est le seul soutien, pour lui assurer un relatif confort au niveau de ses besoins quotidiens. Cette pauvre mémé, face à l'état de santé de son fils, qui se dégrade sérieusement, est quasiment désespérée.

Mais une lueur d'espoir va poindre, quand un proche va lui parler de B. Firmin. Un jeune charlatan-guérisseur qui vient de s’installer dans le village, il y a, à peine, une semaine. Ce dernier lui est présenté comme un puissant oracle aux pouvoirs mystiques incontestés. B. Firmin porte donc désormais tous les espoirs de la vieille femme, de voir son fils guérir. Et pour cela, elle ne veut plus perdre de temps.

A lire aussi: Marcory / Un faux marabout abuse sexuellement d'une étudiante en Master, et lui fait un enfant

Ainsi, ce mercredi 18 avril 2018, après le dîner, dame D. Makoula fonce chez le charlatan. Et cela, malgré l'heure très avancée de la nuit. Mais que ne ferait-elle pas pour son fils, son seul espoir ? Lui qui lui garantit jusque-là, son quotidien dans toute la dignité. Non, elle n'a aucune crainte à braver le danger, de faire une mauvaise rencontre dans ce village où tout le monde est pratiquement endormi. Fort heureusement, tout se passe bien sur le chemin.

Sur place, dame D. Makoula expose les raisons de sa présence. Après l'avoir écoutée attentivement, le voyant s'introduit dans sa chambre d'où il ressort avec dans la main, une espèce de fétiche. Puis, il se livre soudain à un monologue incantatoire, dont la conclusion cloue au pilori, la dame. En effet, au terme de ses incantations, le voyant laisse entendre à dame D. Makoula, que les ennuis de santé de son fils, ses déboires au boulot et sa difficile insertion sociale, n'ont qu'un et unique dénominateur commun : elle la maman et personne d'autre. « Quoi ? », s'écrie la femme, totalement dépassée.

A relire: Un marabout abattu à son domicile

B. Firmin qui a maintenant le beau rôle, explique à la veille dame, que la délivrer de la sorcellerie lui imposera à lui, un rude combat mystique, contre les forces des ténèbres. Ainsi donc, pour le job à faire, le jeune féticheur exige à dame D. Makoula, le paiement de la somme de 40 000 F Cfa. Celle-ci ne comprend vraiment rien à tout ce qui lui est jeté à la face. Toutefois, elle fait fi de tout cela, et met au devant, la santé de son garçon. Elle accepte de payer, mais soutient n'avoir, pour l'heure, que la somme de 7 000 F Cfa à verser. Et le reste, après guérison de son fils.

 

Grossier montage

Qu'à c (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook