X

Côte d'Ivoire : Un troisième C2D prévu en 2020 pour un montant de 749 milliards Fcfa

  • Source: APA
  • Date: jeu. 05 avr. 2018
  • Visites: 1344
  • Commentaires: 0
Un troisième Contrat de désendettement et de développement (C2D) au profit de la Côte d'Ivoire est prévu en 2020, sur une période de 5 ans, pour un montant de 749 milliards F Cfa, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement ivoirien, Bruno Koné, à l'issue d'un Conseil des ministres.

‘’Un troisième C2D est prévu en 2020 pour cinq ans pour un montant de 749 milliards Fcfa’’, a dit M. Bruno Koné lors d’un point de presse, au terme du Conseil des ministres.

Le Contrat de désendettement et de développement (C2D) est un mécanisme de financement du développement qui consiste à la reconversion de la dette remboursée en subvention pour des projets, choisis d’un commun accord entre la Côte d’Ivoire et la France.

Deux C2D sont actuellement en cours d’exécution pour les périodes 2012-2015 et 2014-2020 pour un montant global de 1151,25 milliards Fcfa (1,755 milliard d’euros). Les financements ont été intégrés dans le Plan national de développement (Pnd) établi par le gouvernement ivoirien.

Sur le plan financier, il ressort des travaux, à la date du 31 décembre 2017 que ‘’la Côte d'Ivoire a honoré toutes les échéances de remboursement de la dette C2D. Ainsi, 708 milliards Fcfa sur les 1151,25 milliards Fcfa ont été remboursés et reversés sur le compte C2D à la Bceao’’, a relevé M. Bruno Koné.

Il a fait savoir que ‘’le taux de décaissement est aujourd'hui de 88,3%, soit 625 milliards Fcfa sur les 708 milliards qui ont fait l’objet d’investissements de réutilisation par l’Etat de Côte d'Ivoire’’.

Concernant les réalisations physiques ‘’tous les projets du premier C2D sont à la phase d’exécution des opérations sur le terrain et sont achevés pour la plupart’’, tandis que pour ‘’le deuxième C2D de nombreux projets d’envergure sont à la phase de lancement ou ont déjà démarré’’, a-t-il souligné.

Le porte-parole du gouvernement ivoirien a déclaré que le bilan de 2012 à 2017 est ‘’globalement satisfaisant avec plusieurs ouvrages importants réalisés’’ et l’acquisition de matériels et équipements au profit des populations et ‘’quelques appuis budgétaires’’ en faveur de l’Etat de Côte d'Ivoire.

(...)

Lire la suite sur APA


Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook