Bagarres récurrentes entre syndicats : La police déguerpit les ''Gbaka'' et ''wôrô wôrô'' à la gare Bassam


Cette mesure a permis de libérer l’emprise de la chaussée à ce carrefour. (Crédits: Narcisse Angan)
  • Source: fratmat.info
  • Date: mar. 20 mars 2018
  • Visites: 1356
  • Commentaires: 0
Les minicars de transport en commun communément appelés ''Gbaka'' ainsi que les taxis intercommunaux appelés ''wôrô wôrô'' opérant habituellement au niveau du carrefour de la gare Bassam à Treichville, ont été priés de quitter les lieux.

Du côté du boulevard Nanan Yamousso, en face du centre commercial  Koubeïssi dans ladite commune, où ils ont créé une gare routière, « ce sont des bagarres récurrentes entre syndicats de transporteurs, qu’il était donné d’assister », a témoigné un commerçant.

Ainsi, pour parer à cette situation désagréable qui crée parfois de l’insécurité et de gros embouteillages, la police sur ordre de la mairie de la commune, dit-on, a interdit depuis le lundi 19 mars 2018, leur acc (...)

Lire la suite sur fratmat.info



Educarriere sur Facebook