Jean Jacques Tizié (ex-gardien de but des Eléphants) : « Nos gardiens de buts sont trop petits »
« Il y a aussi un gros manque technique »
« Ce sont des choses qui sont graves »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 15 mars 2018
  • Visites: 1612
  • Commentaires: 0
L'ancien gardien de but des Eléphants de Côte d'Ivoire, Jean Jacques Tizié, vient d'être nommé à la direction technique nationale en qualité de formateur des gardiens de but. Appelé à porter un jugement sur les gardiens de but ivoiriens, il trouve qu'ils ont de petits gabarits.

L’ex-gardien de but des Eléphants de Côte d’Ivoire, Jean Jacques Tizié, est de retour au bercail, après avoir servi l’Espérance Sportive de Tunis en tant que gardien de but et aussi formateur des gardiens de but de ce club. Il va désormais mettre sa riche expérience au service de son pays.

La Fédération ivoirienne de football (FIF) vient de le nommer à la direction technique nationale, en qualité de formateur des gardiens de but. Avant même d’entamer son vaste chantier, il a remarqué que la Côte d’Ivoire a un gros déficit au niveau des gardiens de but. « Dans un premier temps, on a remarqué un gros déficit au niveau des gardiens de but en Côte d’Ivoire, notamment, dans les différentes catégories de nos équipes nationales. On va donc mettre en place un plan de travail qui prend en compte l’initiation, la préformation et la formation. Globalement, ce sont ces trois axes que nous allons toucher », a-t-il confié à la direction de communication de la FIF

Jean Jacques Tizié va particulièrement cibler une catégorie. « Notre cible touchera déjà la préformation, parce que c’est la catégorie où on peut donner une base tactique, technique et physique. C’est vraiment cette catégorie qu’on pourra suivre jusqu’à ce que le jeune devienne mature. Cela pourra permettre de voir la marge de progression de ces jeunes. Je pense que d’ici 2021, on pourra sortir quelques gardiens de but qui pourront avoir une bonne base », a-t-il assuré.

« Ma première remarque porte sur la morphologie »

Appelé à donner son point de vue sur le football ivoirien en général et en particulier sur les gardiens de buts, il a plutôt préféré parler des derniers remparts ivoiriens. Il trouve qu’ils n’ont pas le physique de l’emploi. « Je préfère parler plutôt des gardiens de but. La première remarque que j’ai faite porte sur la morphologie. Je pense qu’on a des gardiens de but qui sont trop petits. Il y a aussi un gros manque technique. Après avoir vu un peu comment les choses se passent, je tire mon chapeau à tous ces jeunes-là parce qu’ils n’ont pas reçu de formation. Beaucoup n’ont pas reçu de formation et ils se sont retrouvés là. Ils essayent de faire comme ils peuvent. Ce n’est pas vraiment f (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook