Après son arrestation : Comment le présumé tueur de Bouba est protégé à la MACA

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 07 mars 2018
  • Visites: 4341
  • Commentaires: 0
Les jours passent et se ressemblent à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) pour Sagno Etienne, assassin présumé du Traoré Aboubacar dit Bouba, écolier de 4 ans étranglé, égorgé et enterré dans les environs du Chu à Angré (Cocody), dans la nuit du samedi 24 février 2018.

Depuis le vendredi 2 mars 2018 où il a été admis à la Maca, il fait l’objet d’une chasse à l’homme par des milliers de détenus qui veulent lui « faire la peau ». Ces derniers ont démontré leur détermination à le lyncher au point où il avait passé une bonne partie de la journée du samedi 3 mars cloitré au Greffe de la Maca. Les gardes pénitentiaires qui, pour le moment, n’ont reçu aucune consigne pour le transférer dans une autre prison, ont immédiatement mis en place une stratégie de protection rapprochée pour Sagno Etienne.

Il s’agit pour ces gardes de garder le tueur présumé de Bouba hors des cellules dans la journée. « Nous le gardons avec nous à l’abri des regards des milliers de détenus qui sont prêts à tout pour le liquider », nous révèlent des sources sur place qui ajoutent que tard, dans la nuit, sous bonne escorte, Sagno Etienne (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook