Après Bouba : Une autre affaire d'enfant égorgé et son sexe sectionné, revélé
. Son oncle arrêté cite plusieurs complices

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 06 mars 2018
  • Visites: 3192
  • Commentaires: 2
Le mois de février 2018 pourrait être pris comme le mois noir pour les enfants de Côte d'Ivoire. En plus de petit Traoré Aboubacar Sidick dit Bouba (âgé de 4 ans), un autre môme a été atrocement arraché à l'affection des siens, dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 février 2018, dans la bourgade de Kadjoa, village du département de Dikodougou, situé à 50 kilomètres au sud de Korhogo (633 km au nord d'Abidjan).

Selon des informations dont nous disposons depuis le vendredi 2 mars 2018, il s’agit du petit Coulibaly Vazoumana, âgé de 9 ans, et inscrit en classe de Ce 1, à l’Ecole primaire publique de Kadjoa. Ce petit garçon a été retrouvé la gorge tranchée, et une partie de son sang a été vidé. En plus, son sexe a été sectionné et emporté. Le corps sans vie a été retrouvé à 100 mètres à la sortie du village.

Cette nuit du jeudi 15 février 2018, comme avancent nos sources, une battue est organisée en vue de retrouver le petit Vazoumana qui n’est pas rentré de l’école. Coulibaly Adama, son père et toute la fratrie sont inquiets, puisque ce n’est pas dans les habitudes de Vazoumana de rester hors de la maison jusqu’à la tombée de la nuit.

A relire: Crime rituel: Une dame tuée, ses yeux et son sexe enlevés

Tout le village est mobilisé pour une battue dans la brousse, comme cela se fait en pareilles circonstances. Après quelques minutes seulement, le corps frêle de Vazoumana est retrouvé vidé de son sang, avec des entailles au niveau de la gorge, et sans son sexe. Qui a pu bien faire cela ?

Une dame (dont nous taisons le nom), très choquée, révèle aux villageois que Vazoumana a été vu pour la dernière fois avec Coulibaly (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook