Taekwondo : La Cour d'appel d'Abidjan ordonne au comité de Bamba Cheick de reprendre possession du siège de la fédération


Crédit: Abidjan.net
  • Source: AIP
  • Date: jeu. 01 mars 2018
  • Visites: 706
  • Commentaires: 0

Le comité directeur de la Fédération ivoirienne de taekwondo (FITKD), conduit par Me Bamba Cheick Daniel, a été autorisé par une ordonnance de la cour d’Appel d’Abidjan, à reprendre possession du siège de la Fédération, en ce moment occupé par un comité ad’hoc nommé par le Comité national Olympique (CNO-CIV).

Dans une note d’information accompagnée de copies de décisions de justice, parvenue mercredi à l’AIP, le secrétaire général de la fédération, Me Anzoumana Siaka, explique que « cette ordonnance du 26/02/2018 est prise à l'effet de permettre à la FITKD de continuer d'exercer dans ses locaux du stade FHB jusqu'à ce que le procès en appel, interjeté auprès de la Cour d'Appel par la FITKD, connaisse une décision de celle-ci ».

Depuis janvier, la siège de la FITKD, sis au stade Félix Houphouët-Boigny, est interdit d’accès au membres du comité directeur de Me Bamba Cheick Daniel, par vooie d’huissier, sur ordre du président du CNO-CIV, Lassana Palenfo, qui juge « illégale, l’assemblée générale élective qui a vu sa réélection.

Saisie, le World taekwondo avait, dans un courrier, demandé au CNO-CIV, de s’expliquer sur sa décision.

fmo




Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook