Impôt, présumés détournements de milliards de F Cfa : 60 caissiers et 3 receveurs suspendus de leurs fonctions

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 19 fév. 2018
  • Visites: 2584
  • Commentaires: 0
C'est une information qui émane du Syndicat libre des agents des impôts de Côte d'Ivoire (Sylai). Les responsables de ce syndicat ont annoncé, au cours d'une conférence de presse au Plateau, le vendredi 16 février 2018, que la Direction générale des impôts (Dgi) a suspendu 60 caissiers et 3 receveurs dans l'affaire de détournements portant sur plusieurs milliards de F Cfa et dont la presse en a fait l'écho.

Selon Koné Losseny, Ingénieur principal informatique et Secrétaire général du Sylai, si rien n’est fait pour arrêter l’hémorragie, alors que ‘’les agents de cette régie financière sont attaqués de partout’’, l’État ivoirien risque de connaître un manque à gagner. ‘’Depuis trois mois, la Dgi traverse une situation difficile. Elle est attaquée de partout. Certains parlent de détournement de 400 milliards de FCfa. Suite à cela, des inspecteurs de la Dgi se sont mis au travail pour diligenter des enquêtes dans les directions centrales et régionales. Les résultats ne sont pas encore connus et des sanctions tombent sans motif. Préoccupés par cette situation, nous avons approché la Dgi qui nous a rassurés que ce n’était pas de simples enquêtes. C’est dans cette situation que nous apprenons de notre hiérarchie que 60 caissiers et 3 receveurs ont été suspendus’’, a-t-il fait savoir.

A relire: Taxe sur les transferts d’argent, impôt synthétique, … / Voici les changements apportés à l’annexe fiscale 2018

Non sans ajouter que cette situation est l’œuvre de personnes tapies dans l’ombre à la Primature et dans les différents ministères et qui envisagent de prendre la place de l’actuel directeur général des impôts. Afin donc de mettre fin à cette situation qui, selon lui, jette l’opprobre sur l’institution et démotive les agents, relativement à l’atteinte de leurs ob (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook