Problème entre le PDCI et le RDR : Billon se déchaîne et charge
• « Aimer Houphouët Boigny, c'est aussi prendre soin de son héritage »

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 27 janv. 2018
  • Visites: 2840
  • Commentaires: 1
Il n'a, manifestement, pas changé de ton. Jean-Louis Eugène Billon se montre particulièrement incisif depuis un moment. Sur les réseaux sociaux comme dans la presse, le président évincé du Conseil régional du Hambol envoie des piques et des philippiques au régime Ouattara.

Le Secrétaire exécutif chargé des études, de la prospective et de la propagande et Porte-parole du Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda) a encore posté, mercredi 24 janvier 2018, sur sa page facebook, un message allusif, qui ne va pas forcément plaire au Rassemblement des républicains (Rdr, au pouvoir). « Aimer le président Félix Houphouët Boigny, c'est aussi prendre soin de son héritage. #Yamoussoukro se meurt, il faut mettre sur pied un plan d'assainissement qui permettra au réseau routier de cette ville emblématique d'être mieux entretenu », a balancé Jean-Louis Billon.

Si l’ancien ministre du Commerce, de l’artisanat et de la promotion des Petites et moyennes entreprises (Pme) voulait critiquer le pouvoir pour avoir délaissé la capitale politique ivoirienne, c’est sûr, il n’y serait pas pris autrement. Et, ce n’est pas inédit.

A relire: Politique nationale : Billon défie Ouattara : « Je regarde et je souris »

Dans une interview qu'il a accordée, à Le Nouveau Réveil, lundi 22 janvier 2018, il avait martelé qu’il demeurait, le président du Conseil régional du Hambol. C’était avant que Khalil Konaté du Rdr ne prenne, le lendemain mardi, la tête de cette entité décentralisée. « Tout d'abord, je tiens à préciser que je reste le président du Conseil régional du Hambol. J'ai été élu légalement et sans contestation. Donc je reste le président du Conseil régional du Hambol. La décision qui a été prise depuis le départ est une décision illégale. Elle n'est donc opposable ni à moi ni au tiers. Elle a été prise au mépris des textes qui régissent les Conseils régionaux », avait-il asséné.

« Le Pdci a pris position sur cette question. Dès le départ, le président Bédié a parlé de d&eacu (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook