Rencontre entre les présidents du PDCI et du FPI : Les intentions cachées de la démarche d'Affi

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 27 janv. 2018
  • Visites: 1048
  • Commentaires: 0
Une rencontre au sommet entre les dirigeants du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) d'Henri Konan Bédié et ceux du Front populaire ivoirien (Fpi) incarné par Pascal Affi N'Guessan, a eu lieu, le mercredi 24 janvier 2018, à Cocody, à la résidence de l'ancien chef de l'Etat.

Celle-ci fait suite à une autre rencontre qui s'est tenue la semaine dernière, entre Valentin Kouassi, président de la Jeunesse du parti démocratique de Côte d'Ivoire-Urbaine (Jpdci-Urbaine) et Konaté Navigué, patron de la Jeunesse du front populaire ivoirien (Jfpi). On ne sait pas trop ce que ces rencontres peuvent augurer. Ce qui est sûr, c'est que le processus orchestré par les jeunes à la base, a atteint aujourd'hui le sommet de ces deux formations traditionnellement opposées. Ce rapprochement, on peut l'imaginer, vu le contexte dans lequel il intervient, peut être une rampe de discussion entre les deux partis, en vue de la mise sur pied, éventuellement, d'une « alliance tactique », dans la perspective des élections à venir.

A relire: Parti unifié: Tout se gâte entre Bédié et Ouattara

A priori, contre nature, du fait des chocs idéologiques entre un parti de droite et de gauche, le Pdci et le Fpi pourraient se retrouver dans une « alliance tactique » à terme. «  Le Fpi et le Pdci ont toujours été proches », a fait valoir Affi N'Guessan, partisan d'un socialisme qui se tient à l’écart des extrêmes. « Le président Bédié, compte tenu de sa place en Côte d'Ivoire, est un acteur incontournable avec lequel tous les partis politiques doivent composer. Donc, nous sommes aussi venus pour manifester cette disponibilité à travailler ensemble pour la Côte d'Ivoire. Nous sommes disponibles », a dit le président du Fpi, ajoutant que « cette rencontre marque la paix, la fraternité, la réconciliation nationale et le progrès pour les compatriotes ».

Pascal Affi N'Guessan est donc venu se mettre à la « disposition » de Bédié. Il reste, à partir de cette rencontre, un président de parti à la disposition de son homologue du Pdci. Deux options sont à prendre en compte dans la démarche du Fpi d'Affi N'Guessan envers le Pdci. Il pourrait être venu solliciter un soutien du Pdci et de son président, Henri Konan Bédié, dans le cadre des prochaines élections municipales, régionales et sénatoriales, dans certaines zones qui sont, plus ou moins favorables, à son parti pour sortir de l'ornière politique dans laquelle il se trouve. Il est évident aujourd'hui que le Fpi d'Affi N'Guessan, sur l’échiquier politique ivoirien, est en perte de vitesse. La crise entre les deux blocs qui revendiquent la présidence du parti a profondément affaibli le Fpi incarné par Affi N'Guessan. Les résultats des dernières législatives en sont un parfait indicateur. Lors des élections législatives de 2017, on a vu que les candidats du Fpi ont été laminés sur toute la ligne, y compris dans leurs fiefs traditionnels. Tous ou presque ont mordu la poussière…

Un «  Front démocratique » ?

Le Fpi n'ayant réussi à faire élire que trois députés sur un total de 210 candidats présentés là où les «  Gbagbo ou rien » avaient opté pour le boycott du scrutin. Ce parti âgé de 28 ans est à égal siège avec l'Union pour la Cô (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook