Vacances de Noël et du Nouvel an anticipées : Des chefs d'établissement débarqués
Des élèves radiés, plusieurs autres exclus

  • Source: linfodrome.com
  • Date: mar. 16 janv. 2018
  • Visites: 2996
  • Commentaires: 0
Les élèves ont manifesté violemment dans les rues et écoles, pour anticiper les vacances de Noël et du Nouvel An, prévues du vendredi 22 décembre 2017, après les cours du soir, au mercredi 3 janvier 2018 inclus

Mais à présent, le compte à rebours a commencé. De fait, la ministre de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (Menetfp), Kandia Camara, ne fait pas dans la dentelle. Selon nos sources, une douzaine de chefs d’établissement jugés amporphes ou qui sont accusés d’avoir implicitement encouragé les mouvements des élèves viennent de tomber. Ils ont perdu leur poste. ‘’ Ils ont été mis à la disposition de la Direction des ressources humaines'’, nous a appris une source proche du centre de décisions au Menetfp, jointe par téléphone, le dimanche 14 janvier 2018.

Concernant les élèves par qui les sanctions sont arrivées, ils sont, pour l’heure, deux (2) à être radiés, sur toute l’étendue du territoire national pour avoir porté main à des enseignants. 52 autres sont temporairement exclus pour 10 ou 15 jours, selon la gravité de leur implication dans les soulèvements. ‘’ Des cas nous ont été signalés. Mais nous menons des investigations. Nous ne voulons pas que ce soit un règelement de compte. Ce n’est pas parce qu’on nous a saisis qu’on sanctionne, du coup.

A lire aussi: Vacances anticipées/ Une patrouille de Police attaquée, un officier grièvement blessé

Les sanctions sont individuelles'’, nous a-t-on informé. Pour l’un des élèves définitivement exclu à Hiré, par exemple, où un enseignant a été bless&eac (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook