Filière café-cacao : Des inquiétudes sur le procès des ex-barons, 10 ans après


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: mer. 10 janv. 2018
  • Visites: 842
  • Commentaires: 0
Des inquiétudes, c'est le sentiment qui anime, à ce jour, des personnes reconnues coupables dans l'affaire du procès des ex-dirigeants de la filière café-cacao, sous le régime Gbagbo.

En effet, ces ex-dirigeants, pour la plupart, après avoir passés près de trois ans en prison (juin 2008 – janvier 2011), ont été condamnés à 20 ans sans mandat de dépôt depuis novembre 2013. Ils ont également leurs différents comptes bancaires encore gelés. Sans oublier que le tribunal de première instance d’Abidjan- Plateau les avait « condamnés solidairement à payer des sommes astronomiques au terme du procès », selon les propos d’un ex-dirigeant qui a requis l’anonymat. Pour nombre d’entre eux, ils s’attendaient, soit à ce qu’il leur soit notifié des mandats de dépôt afin qu’ils purgent le reste de leur peine en prison, soit qu’ils soient purement et simplement relaxés. Mais, 10 ans après, ces anciens dirigeants des défuntes structures de gestion de la filière café-cacao n’ont aucune lisibilité sur le sort qui leur est réservé. « J’attends que justice soit rendue. Dans cette affaire, nous avons été jetés en pâture et personne n’a voulu ouvrir les yeux pour comprendre. On nous a présentés comme les responsables de tous les maux de la Côte d’Ivoire », a récriminé notre interlocuteur.

A en croire ses propos, ‘’le droit a été mis de côté’’ dans le traitement de leur dossier par la justice. Ce d’autant plus qu’il estime, s’appuyant sur des déclarations de l’actuel président de la République, Alassane Ouattara, que les vrais coupables n’ont nullement été inquiétés dans cette affaire et que ce sont les victimes qui en paient le prix. « Le candidat en 2010 aux élections présidentielles, Alassane Ouattara, a déclaré que s’il était élu, il reprendrait cette affaire à zéro parce que ce ne sont pas les vrais coupables qui sont en prison, mais des seconds couteaux. Nous sommes dans (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook