Troubles à l'école - Kandia Camara : « Les perturbateurs seront arrêtés et traduits en justice », le retour de la chicotte préconisé

  • Source: poleafrique.info
  • Date: mer. 13 déc. 2017
  • Visites: 1093
  • Commentaires: 1
La ministre de l'éducation nationale Kandia Camara n'entend pas plier face à l'ampleur du phénomène d'anticipation des congés constaté dans des établissements scolaires de Côte d'Ivoire. Ce mardi 12 décembre au cours d'une rencontre avec les parents d'élèves, les chefs de communautés et des acteurs de la société civile, elle brandit la fermeté.

«  Tous ceux qui seront pris, seront arrêtés et seront traduits en justice », a menacé Kandia Camara en réponse aux troubles constatés dernièrement dans des établissements scolaires, avant de donner pour ultimatum. La journée de ce mercredi est  la reprise des cours. Un délai de rigueur pour lequel elle insiste sur la présence de tous les élèves au risque de se faire renvoyer.  «  Tout élève qui sera absent ce mercredi au cours sera considéré démissionnaire », martèle-t-elle, avant de révéler tout en citant le nom de deux individus mineurs mis aux arrêts par la police. Ainsi, apprend-on, parmi les fauteurs de troubles se trouvent des gens qui n’ont rien à avoir avec l’école.

Dans le même sens, la ministre de l’éducation nationale a donné instructions à ses collaborateurs chefs d’établissement d’identifier les fauteurs de troubles pour afin qu’ils soient radiés. Car dit-elle, si rien n’est fait, ces perturbations amputeront trois semaines dans le calendrier scolaire. Pour Kandia Camara, le temps de poser des actions concrètes et courageuses est arrivé. Mais cela (...)

Lire la suite sur poleafrique.info



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook