L'ex-député Gnangbo Kacou interpellé au corridor de Noé, puis conduit à Abidjan

  • Source: APA
  • Date: sam. 02 déc. 2017
  • Visites: 1005
  • Commentaires: 0
L'ex-député ivoirien, Gnangbo Kacou a été interpellé vendredi dans la matinée au corridor de la ville de Noé (à la frontière du Ghana) par les autorités policières de ladite ville, puis conduit à son domicile de Cocody à l'Est d'Abidjan, a appris APA auprès de l'entourage de l'ancien député d'Adiaké ( Sud-Est du pays).

Cette interpellation de l'ancien parlementaire intervient au moment où il devrait entamer une marche de 195 kilomètres devant partir de la ville de Noé ce vendredi pour se terminer à Abidjan le 18 décembre prochain.

Cette marche dénommée « la longue marche du pardon », avait annoncé M. Gnangbo  en début de semaine au cours d'une conférence de presse,  a pour objectif « de demander pardon aux ivoiriens en général et au président de la république en particulier ».

L'ex-candidat malheureux à la présidentielle ivoirienne de 2015 entend particulièrement demander pardon au président ivoirien à l'effet d'obtenir de celui-ci,  « la libération des détenus politiques,  le retour des exilés politiques et la suspension du procès à la Haye de l'ancien président Laurent Gbagbo».

« Je s (...)

Lire la suite sur APA



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook