Taekwondo : La Fédération mondiale reconnait ''tous les droits et devoirs'' à Bamba Cheick Daniel


(Photo d'archive)
  • Source: fratmat.info
  • Date: vend. 15 sept. 2017
  • Visites: 1068
  • Commentaires: 1
A la suite du communiqué du Comité national olympique de Côte d'Ivoire (Cno-Civ) qui confirmait, le lundi 11 septembre 2017, la suspension de Bamba Cheick Daniel et de tous les membres élus ou nommés du comité directeur de Fitkd, la Fédération internationale de taekwondo (Wtf) a réagi, mercredi.

L’instance mondiale dirigée par Dr Chou Wong Chou qui, par respect pour le président du (Cno-Civ), Lassana Yikiré Palenfo (76 ans) qui est, par ailleurs, président des Comités nationaux d’Afrique (Acnoa), a répliqué à travers un courrier dont nous avons eu copie. « Cher président Palenfo, veuillez recevoir les salutations de la World taekwondo (Wt). Conformément à ce que vous a transmis à titre informatif la semaine dernière notre équipe d’inspection de site de la finale du Grand-Prix, le Comité juridique de la Wt a trouvé les preuves et les motifs insuffisants pour soutenir le Cno-Civ dans sa décision de suspension de la Fédération ivoirienne de taekwondo (Fitkd) pour une période de quatre ans. La décision du comité accompagne cette lettre.

En plus des constatations du Comité juridique, la Wt prend en compte la bonne réputation et les antécédents positifs de la fédération en tant que membre de la Wtf, son bilan positif de ses participations aux évènements organisés par la Wt, et sa solide performance internationale sur les aires de compétitions, y compris les médailles d'or et de bronze obtenues lors des Jeux olympiques de Rio de l'année dernière, et la médaille d'or aux Championnats du monde de cette année à Muju. Nous prenons également note du fait que cette évolution des réalisations s’est manifestée dans le cadre du leadership actuel de la Fitkd. Compte tenu de tout ce qui précède, la Wt a conclu qu'il y a lieu de continuer à reconnaître le statut à part entière de nos membres. En tant que membre dûment reconnu par la World Taekwondo en Côte d'Ivoire, la Fitkd conserve donc tous ses droits et obligations, y compris le droit d'organiser des évènements de la Wt, d’inscrire et envoyer des équipes et des officiels à des compétitions de la Wt », note le courrier de la fédération mondiale dont copie a été envoyée à M. Jérôme Poivey, chef du département des Relations Institutionnelles et de la Gouvernance du Comité international olympique et au général Ahmed Fouly, président de l’Union africaine de taekwondo.

La Fédération internationale de taekwondo ne ferme cependant pas la porte au Cno. « Vous avez fait savoir à notre é (...)

Lire la suite sur fratmat.info



Educarriere sur Facebook