Affaire ''Stéphane Kipré et Damana Pickass'' : Un présumé auteur des attaques fait des aveux

  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 11 sept. 2017
  • Visites: 4378
  • Commentaires: 2
Pour étayer les accusations portées contre un groupe d'individus, présentés comme les auteurs des récentes attaques armées, le pouvoir a fait parler un présumé assaillant. Répondant au nom de Marc Téhé alias Marco, il est présenté comme milicien, au cours du témoignage qu'il a rendu au journal télévisé du jeudi 7 septembre 2017. Ci-dessous l'intégralité de son témoignage.

"En 2012, j’ai été arrêté quand je venais d’arriver d’exil. J’ai été arrêté avec comme motif : atteinte à la sûreté de l’Etat. J’étais allé en prison où j'ai fait trois ans. Je suis sorti en mars 2015. En prison, j’ai fait la connaissance de Renard et pasteur Diomandé. À ma sortie, Renard m’a mis en contact avec Saint Michel. Et on a tenu la première réunion. Après tout cela, Moka et Ecclésiaste sont venus chez moi à la maison. Et ils m’ont demandé de me joindre à eux pour aller faire un travail à l’Ecole de police. Je leur ai dit que je ne peux pas y aller. Car je n’en avais pas les forces. Quand ils sont partis, ils m’ont appelé à leur retour. Je suis allé vers eux. Et quand j’ai vu le matériel qu’ils ont ramené, je leur ai dit que je ne peux pas continuer ce travail. Ils ont dit qu’on va continuer. Je leur ai dit que je ne pouvais pas continuer ce travail. Si c’était pour garder le matériel pour qu’on puisse travailler après, là, j’étais d’accord. Ils m’ont répondu qu’ils allaient continuer à travailler. Et là, moi je suis rentré à la maison.  

Après ça, il y a Cissé qui est venu me voir pour l’attaque de Fresco. Et il m’a demandé de les accompagner. Ce que j’ai accepté. Et il m’a dit que dès qu’il finit de prendre la Brigade, on pourra y trouver de l’argent. Comme j’avais un besoin d’argent, j’ai accepté. Et je lui ai posé la question de savoir avec quelles armes on allait attaquer. Il m’a dit qu’Ecclésiaste avait laissé trois kalachnikovs chez son petit Éric. Et qu’il les a récupérées. Ce sont ces armes que nous avons prises pour aller à Fresco. En partant l&a (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook