Gagnoa / Affaire d'évasion à la prison civile : Des langues se délient et font des révélations

  • Source: linfodrome.com
  • Date: jeu. 10 août 2017
  • Visites: 1379
  • Commentaires: 0
On en sait un peu plus sur l'identité des cinq détenus qui se sont évadés, le dimanche 6 août 2017, de la maison d'arrêt et de correction de Gagnoa (Macga).

Ce sont Gnannan Bi Tra Rodrigue, TchonlyTokalo Kévin, Zina Arouna, Kacou Samuel Stéphane et Diallo Moussa. Ils sont auteurs de plusieurs braquages à main armée dont celui d’un opérateur économique libanais à qui ils ont arraché la faramineuse somme de 79 millions de francs CFA et le meurtre d’un acheteur de café- cacao sur l’axe Gagnoa- Guibéroua. Selon nos sources, ces quidams vivaient une véritable vie de pacha à l’intérieur de la prison, vu leur situation financière. Ce qui leur donnait même droit à certains privilèges de la part de certains gardes pénitentiaires, poursuivent nos sources.

C’est ce traitement de faveur qui a conduit à la scène qui a été vécue dimanche dernier. En effet, nos sources révèlent que ces bandits de grand chemin qui maitrisent parfaitement le métier qu’ils ont choisi, ont bien préparé cette journée du 6 août en complicité, avec leurs amis gardiens de la prison. Selon des sources sécuritaires, tôt le matin, les candidats à l’évasion étaient déjà prêts ‘’sapés’’ qu’ils étaient comme des invités à un dîner- gala. Ils savaient que bon nombre de leurs geôliers qui, depuis le début de la semaine, étaient occupés par les répétitions du défilé du 7 août, allaient être absents.

Sur le sujet: Gagnoa/ Des évadés sèment la terreurGagnoa/ Des évadés sèment la terreur

Ils ont donc profité de l’insuffisance de l’effectif pour agir en prenant soin (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Offres d'emploi du jour

Educarriere sur Facebook