Jeux de la francophonie 2017 / Football : Le Maroc bat la Côte d'Ivoire aux tirs au but


(Photo d'archives)
  • Source: sport-ivoire.ci
  • Date: dim. 30 juil. 2017
  • Visites: 303
  • Commentaires: 0
La Côte d'Ivoire a été battue par le Maroc (1-1, 5-6 tab) ce dimanche au stade Félix Houphouët-Boigny dans le cadre de la finale du tournoi de football des 8ès Jeux de la Francophonie.

Andé Habib blessé à l’échauffement et remplacé par Yéo Junior. La police qui charge des supporters à l’extérieur. La fumée du gaz lacrymogène qui sème la panique dans les tribunes du stade Félix Houphouët-Boigny. Des faits regrettables. Un mauvais présage, pour l’équipe hôte. Face au Maroc déjà favori, les Eléphanteaux, dont l’un a vu sa chaussure volée puis retrouvée,  n’avaient pas besoin d’une telle atmosphère pesante, dans un stade bondé. Sur la pelouse, les premières intentions sont pourtant ivoiriennes. Mais la classe et le réalisme ont un visage : Kiyine Sofian. Déjà tout feu, toute flamme face à la RD Congo, le milieu marocain réalise un numéro digne d’un jongleur, avant de dompter El Hadj Danté (0-1, 8è). Un but qui coupe les jambes aux Ivoiriens, ou plutôt qui les surchauffent. Pressés d’égaliser pour faire plaisir au public, les Eléphanteaux confondent vitesse et précipitation, tant dans la construction que dans la finition. A l’image de Kassi Thierry à la 32è qui, seul face à Benabid, manque le but pourtant ouvert.

Raillé en première période, c’est pourtant l’attaquant de l’AFAD qui remet la Côte d‘Ivoire dans le sens de la marche. A la 62è, la conscience collective retiendra l’accélération d’Aké Loba qui dépose la défense avant de servir la poitrine de Kassi qui pousse le cuir dans les buts (1-1). Le public exulte avant de se rendre à l’évidence que la décision se fera aux tirs au but. A ce jeu, ce sont les Lionceaux de l’Atlas qui l’emportent. Après une longue série au cours de laquelle les 5 tireurs de chaque équipe réussissent leur tentative, Kassi Thierry, sixième archer ivoirien manque sa cible. Pas Boutouil Abdelmonaïm qui permet au Maroc de vaincre la Côte d’Ivoire et de s’envoler avec la médaille d’or de l’épreuve. Les Eléphanteaux pas attendus à ce niveau récoltent la médaille d’argent avec de belles promesses.

Patrick GUITEY

 

Côte d'Ivoire

16 El Hadj Danté- 5 Ta Willy Braciano (cap), 4 Kouyaté Aboubacar, 6 Ulrich Méléké, 19 Camara Moustapha, 2 Yéo Junior, 18 Diaby Souleymane, 14 Edgar Dakoi, 9 Aké Loba Arnaud, 8 Trazié Zai Thoma, 11 Kassi Martial Thierry

Remplaçants

1 Bamba Moussa Baba, 10 Nangbo Anderson, 15 Traoré Ahmed Junior, 7 Sanogo Ali, 17 Mabea Kouya, 3 Andé Koffi Habib

Coach: Haidara Soualiho

Maroc

1 Benabid El Mehdi- 3 Dari Achraf, 4 Boutouil Abdelmonaïm, 5 Gaddarine Badr, 6 Bach Amas, 10 El Mourabit Mohamed, 11 Massik Zakaria (cap), 13 Loadouf Achraf, 16 Hannouri Hamza, 17 Kiyine Sofian, 20 Fadiz Othman

Remplaçants

7 Belammari Youssef, 8 Diffi Fahd, 9 Bari Bilal, 12 Agdai El Mahdi (gk), 14 El Wardi Zakaria, 15 Azoud Zakaria, 18 Dezza Hamza 

Coach : Marc Wotte




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour