Stock des arriérés et trêve sociale : après les déclarations d'Amadou Gon, les fonctionnaires se dressent contre le Premier ministre
La plateforme : ''Nous n'avons signé aucun accord''


(Photo d'archives)
  • Source: linfodrome.com
  • Date: lun. 10 juil. 2017
  • Visites: 839
  • Commentaires: 0
Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, qui s'exprimait face au secteur privé, le jeudi 6 juillet 2017, a indiqué qu'en accord avec les syndicats des fonctionnaires, le paiement du stock des arriérés découlant des revalorisations salariales de 2009, sera échelonné sur huit ans. Et que les fonctionnaires, quant à eux, se seraient engagés à renoncer à tout mouvement de grève pour les cinq années à venir.

En tout cas, le vendredi 7 juillet 2017, les fonctionnaires, à travers le président de la Plateforme nationale des organisations du secteur public (Pfn), Zadi Gnagna Théodore, que nous avons joint par téléphone, sont tombés des nues. Et ils ne sont pas du tout contents. ‘’ Nous n’avons signé aucun accord. Nous sommes en discussion et les éléments concernant le paiement du stock des arriérés et la trêve sociale sont à l’intérieur'’, nous a d’emblée fait savoir Zadi Gnagna Théodore.

A lire: Fonction publique/ Le Premier ministre annonce le paiement du stock des arriérés

Selon lui, depuis le 27 juin 2017, ils n’ont reçu aucun coup de fil les invitant à poursuivre les négociations entamées, il y a quelque temps et qui auguraient de bonnes perspectives, lors de la rencontre avec le Premier ministre et des membres du gouvernement, ce 27 juin, jour où il avait été annoncé que le paiement dudit stock démarrerait en 2018. ‘’ Si c’est une décision du gouvernement, alors nous en prenons acte. Nous sommes en train de discuter pour un accord qui convienne à tous'’, a conclu notre interlocuteur.

Sur le sujet: Le (...)

Lire la suite sur
linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour