Côte d'Ivoire : le Premier ministre espère une « trêve sociale », les syndicats sur la réserve

  • Source: jeuneafrique.com
  • Date: vend. 07 juil. 2017
  • Visites: 354
  • Commentaires: 0
Amadou Gon Coulibaly a précisé jeudi 6 juillet les contours de l'accord que le gouvernement ivoirien espère signer avec les syndicats de la fonction publique, évoquant une trêve sociale de cinq ans. Surpris par cette déclaration, les syndicats affirment que les négociations restent en cours.

Jusqu’à présent, le gouvernement ivoirien et les syndicats de la fonction publique étaient restés discrets sur la teneur de leurs négociations. Mais lors d’une rencontre jeudi 6 juillet à Abidjan avec les membres du patronat, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly en a dévoilé les grandes lignes, annonçant qu’il espérait signer une trêve sociale de cinq ans.

« L’accord que nous avons est de payer le stock des arriérés sur huit ans, selon les capacités budgétaires de l’État. En contrepartie, nous espérons la signature d’une trêve sociale pendant cinq ans », a détaillé le Premier ministre, précisant aussi que dans le cadre de cet accord, toutes les revendications des fonctionnaires devraient désormais être encadrées par le Conseil national de dialogue social.

« Aucun engagement n’a formellement été pris »

Une déclaration surprenante, a estimé Théodore Gnagna Zadi, président de la plateforme nationale des syndicats des organisations professionnelles du secteur public. « Je suis surpris par cette déclaration, car pour l’instant les négociations se poursuivent. Aucun engagement n’a formellement été pris, qu’il s’agisse du calendrier de paiement ou de la trêve sociale que le gouvernement souhaite obtenir en contrepartie », a indiqué le syndicaliste, contacté par Jeune Afrique.

Interrogé sur la trêve sociale de cinq ans voulue par le Premier ministre, Théodore Gnagna Zadi s’est gardé de confirmer une telle entente, préférant souligner « le caractère inaliénable » du droit de grève.

Un terrain d’entente annoncé fin juin

En janvier, les syndicats de la fonction publique avaient déclenché jeuneafrique.com



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents