Pas de prisonnier politique aujourd'hui en Côte d'Ivoire (Premier Ministre)


(Photo d'archives)
  • Source: AIP
  • Date: mer. 10 mai 2017
  • Visites: 1549
  • Commentaires: 1
Rencontrant samedi, la Diaspora ivoirienne à Washington, en marge des assemblées de printemps de la Banque mondiale et du FMI, le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, a rassuré ses compatriotes en précisant qu’il n’existe aucun prisonnier politique aujourd’hui en Côte d’Ivoire, contrairement à certaines allégations.

« Personne en Côte d’Ivoire n’est aujourd’hui en prison du fait de ses opinions politiques », a déclaré Amadou Gon Coulibaly, soulignant que tous ceux qui ont été arrêtés au moment de la crise post-électorale ont été mis en liberté.

Le premier ministre a toutefois précisé que ne sont actuellement en prison que tous ceux qui ont été arrêtés dans le cadre des atteintes à la sureté de l’Etat depuis 2012, donc après la crise, avec des attaques de commissariats, de camps de gendarmerie ou de camps militaires.

La rencontre avec les ivoiriens des Etats-Unis a permis au premier ministre d’échanger avec eux sur d’autres sujets, dont l’occupation du Mont Péko à l’Ouest, le retour de la Diaspora pour son insertion dans le tissu socio-économique du pays.

Amadou Gon Coulibaly, de même que le porte-parole des ivoiriens vivant aux Etats Unis, Victor Biaka, ont lancé des appels à la paix, au pardon et à la réconciliation.

Selon les chiffres du Ministère de l’intégration et des ivoiriens de l’extérieur, 50 000 ivoiriens vivent aux USA.

jmk/fmo



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents