Production et commercialisation du cacao : Autorités ivoiriennes et ghanéennes arrêtent d'importantes décisions

  • Source: linfodrome.com
  • Date: sam. 15 avr. 2017
  • Visites: 336
  • Commentaires: 0
La Côte d'Ivoire et le Ghana, par le biais de leurs différentes structures de gestion de la filière café-cacao, ont signé le jeudi 13 avril 2017 un accord.

A travers cet accord, les deux parties, conscientes de leur importance en matière de production cacaoyère, ont décidé d'adopter une position commune relativement à la commercialisation et à la gestion du niveau de production du cacao. La signature a eu lieu au 23ème étage de l'immeuble Caistab, entre le directeur général (Dg) du Conseil du café-cacao, Touré Massandjé-Litsé, pour la partie ivoirienne, et le Dg de Ghana cocoa board, Joseph Boahen Aidoo, côté Ghana.

A lire: Campagne principale du cacao/ Voici le sort reservé aux stocks restants

Insistant sur le contenu de l’accord, le Dg du Conseil du café-cacao a révélé que la position commune à adopter par la Côte d'Ivoire et le Ghana le sera vis-à-vis des partenaires privés, au niveau du trafic transfrontalier, de la promotion de la consommation par les nationaux et la transformation. Elle a aussi annoncé des rencontres périodiques, trois fois dans l’année, aussi bien à Abidjan qu’à Accra pour plancher sur un certain nombre de sujets. Le Dg de Ghana cocoa board, Joseph Boahen Aidoo, a expliqué que le cacao est une spéculation importante pour son pays, car il représente 25% au niveau de l’exportation et 8,2% du Produit intérieur brut (Pib). Il a souligné que les décisions prises à Abidjan font partie de la volonté de leurs différents chefs d'État à l’effet de reprendre la coopération et d'harmoniser les points de vue et les actions en matière d’agriculture.

Sur le sujet: 
Lire la suite sur
linfodrome.com



Educarriere sur Facebook