Libéralisation de l'espace audiovisuel : La RTI sort ses griffes contre la concurrence

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: sam. 15 avr. 2017
  • Visites: 1605
  • Commentaires: 1
La cérémonie de lancement du nouveau ‘’Journal télévisé’’ de la RTI a eu lieu le lundi 10 avril 2017, à son siège situé à Cocody. C’était en présence du ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, de la Directrice de la Communication de la Présidence de la République, Madame Masséré Touré-Koné, du PCA de la RTI Brou Aka Pascal, du DG Ahmadou Bakayoko, du DGA Yéo Adama et de bien d’autres invités. 

Les raisons de cette nouveauté ne sont pas à chercher ailleurs, selon le directeur général de la RTI qui a expliqué qu’il s’agit de satisfaire de plus en plus les téléspectateurs de la télévision nationale : « Nous garantissons que nous allons mouiller le maillot pour satisfaire toujours les téléspectateurs du Journal de 20 heures ».

Pour sa part, le Président du Conseil d’administration de la télé publique, Brou Aka Pascal, s’est dit heureux de voir la RTI s’équiper, se préparer pour affronter la concurrence qui est déjà là. Il a terminé ses propos en félicitant le DG Ahmadou Bakayoko et ses collaborateurs pour la réalisation de ce nouveau studio et plateau du Journal télévisé.

Le ministre de tutelle, Bruno Nabagné Koné a également abondé dans le même sens : « La RTI poursuivra sa marche en avant (…) Je félicite le directeur général de la RTI et son équipe pour le travail remarquable abattu dans des conditions que nous savons difficiles (…) Vous faites un travail que nous savons ingrat, parce que la RTI est regardée par des millions de personnes à travers le monde entier. Des personnes aux goûts et opinions diverses, qui scrutent et jugent ce que vous faites, seconde par seconde. Et malheureusement, le bruit de fond qui est entendu, comme partout, est celui des mécontents. Parce que celui qui apprécie, se tait pour mieux apprécier (…) Les principales critiques qu’on entend de la bouche de vos détracteurs, ne consistent principalement qu’à vous comparer aux télévisions des pays occidentaux. C’est plutôt appréciable. C’est la marque de votre succès (…) Au-delà du fait que les critiques vous permettent de vous améliorer, elles doivent vous permettre de vous galvaniser, et de vous permettre à faire plus et mieux (…) Bravo donc à la RTI qui répond ainsi à la demande d’émergence voulue par le Président de la République, SEM Alassane Ouattara. Il vous suit tous les jours. Le Premier ministre également vous suit tous les jours. Ils m’ont chargé, pour aujourd’hui, de vous dire leurs compliments pour le travail accompli et leurs encouragements (…) Bravo à la RTI pour ce travail qui est apprécié. Bravo à tous ceux qui ont travaillé pour la réalisation de ce beau plateau (…) Que les téléspectateurs continuent de faire confiance à la RTI. Le gouvernement fait de cette télévision, une de ses priorités. Il mettra donc tout en œuvre, pour faire d’elle un média fort, crédible et respecté au service de la grandeur de la Côte d’Ivoire».

Le DG Ahmadou Bakayoko, fait une précision sur le coût du nouveau plateau du JT

« Ce décor du nouveau plateau du Journal télévisé est entièrement financé sur fonds propres de la RTI. Cela nous a demandé de gros efforts, mais nous pensons que la satisfaction du public n’a pas de prix», a confié le DG Ahmadou Bakayoko.

TAB



Offres d'emploi du jour

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Educarriere sur Facebook