Vice-présidence du parlement : le RDR et le PDCI se taillent la part du lion

  • Source: JDA
  • Date: mer. 05 avr. 2017
  • Visites: 1706
  • Commentaires: 2

Après s’être opposés à l’entrée des députés Yasmina Ouégnin et Gnamien Konan dans le bureau de l’Assemblée nationale, le Rassemblement des républicains (RDR) et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) s’en sortent respectivement avec cinq et quatre postes de vice-présidence sur les onze pourvus.

 Ainsi, au niveau du RDR, il s’agit des députés Mamadou Diawara (77ans), doyen d’âge et ex-président de la Commission des affaires juridiques et institutionnelles (CAGI 2011-2016), Adjoua Jeanne Peuhmond épouse Brou (68 ans, première mandature), Siki Blon Blaise (69 ans, vice-président 2011-2016) et Célestine Trazéré Olibé (50 ans, vice-président 2011-2016).

 Du côté du PDCI, les députés Eugène Aka Aoulé (69 ans, 20 ans d’ancienneté et vice-président 2011-2016), René Tagbo Netro, (59 ans, 20 ans d’ancienneté), Veronique Amanan Aka épouse Bra (58 ans, deuxième mandat) et Doulaye Coulibaly (65 ans, premier mandat) ont été désignés.

 Bellmonde Myss Logbo Dogo, 42 ans pour son premier mandat, fait son entrée à la vice-présidence du parlement pour le compte de l’UDPCI et au détriment de Gnamien Konan. Enfin, le groupe parlementaire « Nouvelle Vision »est le seul groupe composé de députés Indépendants, qui obtient une place de vice-président. Le député Privat Ephrem Oula, 47 ans et vice-président de 2011 à 2016 qui a été désigné.

 

Ouakaltio OUATTARA




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour