CPI / Témoin clé du procès Gbagbo : Pourquoi Kassaraté se montre peu bavard

  • Source: linfodrome.com
  • Date: vend. 10 mars 2017
  • Visites: 3575
  • Commentaires: 0
L'ancien commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le général Edouard Kassaraté Tiapé, comparait depuis mercredi en tant que témoin devant les juges de la Cour pénale internationale (CPI) dans l'affaire qui oppose l'ex-chef d'Etat ivoirien, Laurent Gbagbo, et son ex- ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, au procureur Fatou Bensouda.

« Je vous rappelle que vous êtes là pour dire la vérité», a lancé le Juge-président, Cuno Tarfusser, au général Kassaraté. En clair, sur toutes les questions qui lui ont été posées ce jeudi, l’ancien commandant supérieur de la gendarmerie nationale a répondu, surtout sur les aspects techniques comme la chaîne de commandement dans l’armée, mais s’est montré peu convaincant sur les questions relatives aux faits de violations graves des droits de l’Homme. « La discipline est la force de l’armée et tout chef a l’impérieuse nécessité de la faire respecter en restant conforme à la loi (…) En cas de crise ou d’événements graves, l’Etat-major est responsable de la planification des opérations et nous exécutons ses ordres ».  Au sommet de la pyramide, le Président Gbagbo « qui dirige et coordonne la politique de la défense »est informé des événements « par le général Tivoli, son chef d’Etat-major particulier », a-t-il fait savoir.

Sur les faits de violations graves des droits de l’Homme, l’audition du jeudi n’a pas apporté de réponses satisfaisantes. Le témoin s’étant contenté de raconter des faits isolés d’attaques de gendarmes à Yopougon sans plus de d& (...)

Lire la suite sur linfodrome.com



Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents