FEMUA 2017 face au défi du réchauffement climatique : Tiken Jah revient à Abidjan, l'orchestre de Wemba terminera le concert inachevé de 2016, des artistes à Adiaké

  • Source: L'Intelligent d'Abidjan
  • Date: mar. 07 mars 2017
  • Visites: 514
  • Commentaires: 1

Le jeudi 02 mars 2017, s’est tenu au siège de l’UNESCO à Paris, le lancement de la 10ème édition du festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA).

Cette traditionnelle cérémonie au cours de laquelle Traoré Salif (Asalf’O), le commissaire général du FEMUA présente la sélection des artistes invités à donner au village d’Anoumabo le rayonnement international, a eu un cachet particulier cette année , car Papa Wemba, mort sur la scène de la neuvième édition du FEMUA était encore dans les esprits. La présence de sa fille et du chef d’orchestre de ‘’Viva la Musica’’ ont relevé d’un cran le niveau d’émotion du jour. À ce sujet, A'salfo a annoncé que la place qui accueille le FEMUA chaque année sera baptisée ‘’Place Papa Wemba’’ avec les bénédictions des autorités traditionnelles du village d’Anoumabo et de celles des pouvoirs publics ivoiriens. « La veille du début du FEMUA 10 (le 24 avril 2017 : NDLR), le groupe de Feu Papa Wemba donnera un concert live à Anoumabo. Ce sera une façon pour eux de finir leur prestation qu’ils n’ont pas pu achever au FEMUA 9 » a indiqué le leader du groupe Magic System. « L’Afrique face au défi du réchauffement climatique » est le thème de l’édition 2017 du festival des musiques urbaines d’Anoumabo qui se déroulera du 25 au 30 avril prochain à Anoumabo et à Adiaké. Pour Asalf’o et ses amis ‘’magiciens’’, il est désormais devenu utile de sensibiliser les populations sur les nouveaux comportements à avoir face au dérèglement du climat. « Visiblement, nous subissons de plein fouet les conséquences du réchauffement climatique. Ils nous revient donc de changer de comportement dans leurs impacts sur notre environnement » a souligné l’ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour la Paix et l’Education. Concernant le volet social, deux écoles sont annoncées pour être construites à Gagnoa et Odiénné. Quant au spectacle à proprement parlé , 13 artistes et groupes se retrouveront sur la scène du FEMUA pendant six jours pour le plaisir des festivaliers d’Anoumabo et d’Adiaké. En effet, après Abobo, Yopougno, Koumassi, c’est la localité d’Adiaké qui accueillera la version délocalisée du FEMUA 10. L’édition 2017 du FEMUA sera également l’occasion pour les mélomanes ivoiriens de revoir sur scène la star internationale du Reggae Tiken Jah Fakoly.

Jean-Paul Oro à Paris




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents

Offres d'emploi du jour