La FESCI suspend son projet de marches éclatées

  • Source: AIP
  • Date: mar. 28 fév. 2017
  • Visites: 835
  • Commentaires: 0

La Fédération estudiantine et scolaire de Côte Ivoire (Fesci) a annoncé, mardi, la suspension de son mot d’ordre appelant les élèves et étudiants à des marches éclatées, ce jour pour réclamer la libération de certains de leurs camarades incarcérés.

Un communiqué émanant du bureau national de la Fesci, et dont l’AIP a reçu copie, informe les coordinations et les sections de l’organisation et les partenaires du système éducatif et à l'ensemble des élèves et étudiants de Côte d'Ivoire de la suspension de la marche.

Par ailleurs, l’organisation appelle tous les élèves et étudiants à regagner le chemin de l'école tout en demeurant à l’écoute.

« Nous avons exigé la libération des camarades incarcérés et la réintégration des élèves radiés, la liberté d'expression à travers l'installation des sections. Tous les points adoptés par l'Assemblée générale extraordinaire ont trouvé satisfaction. En ce qui concerne les autres points, les discussions sont en cours », a expliqué le secrétaire général de la Fesci, Assi Fulgence Assi.

Le bureau national de la FESCI a lancé un mot d’ordre de « marches pacifiques » dans plusieurs localités du pays, pour dénoncer l’arrestation, l’emprisonnement et la radiation d’élèves, membres du syndicat. Un démenti a été apporté lundi par la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara, qui affirme « qu’aucun élève n’a été arrêté et emprisonné ».

(AIP)

sgb/kg/akn/fmo




Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents